Actualités

31 décembre 2018 - Mis à jour le 2 janvier 2019

Emirats arabes unis : la peine à 10 ans de prison de Ahmed Mansoor confirmée

La peine à 10 ans de prison a été confirmée à l’encontre du blogueur et défenseur des droits humains émirati Ahmed Mansoor en plus d’une amende de 270 000 dollars. Reporters sans frontières (RSF) condamne cette peine disproportionnée et demande sa libération immédiate et sans conditions.

Ahmed Mansoor avait été condamné à cette peine le 30 mai dernier accusé d’avoir ‘terni le statut et le prestige des Emirats arabes unis et ses symboles’ et avoir publié de ‘fausses informations sur les réseaux sociaux’ 

 

 Il avait déjà été condamné en 2011 à 3 ans de prison pour avoir ‘insulté les dirigeants des Emirats arabes unis sur Internet’ puis gracié quelques mois plus tard après des pressions internationales. 

 

 RSF condamne avec la plus grande fermeté cette peine sévère et inique et exhorte les autorités des Emirats arabes unis à oeuvrer à sa libération immédiate.  

 

 A ce jour, un journaliste et deux journalistes-citoyens sont emprisonnés aux Emirats arabes unis. Le pays se situe à la 128ème place du Classement 2018 de la liberté de la presse établi par RSF.