Actualités

16 septembre 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Deuxième anniversaire de la disparition de Georgiy Gongadze


Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans Frontières, s'est rendu en Ukraine afin de commémorer le deuxième anniversaire de la disparition de Georgiy Gongadze et d'officialiser son statut de représentant légal des parties civiles.
Pour le deuxième anniversaire de la disparition de Georgiy Gongadze, Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans Frontières, est à Kiev. Il doit signer, au parquet général d'Ukraine, les documents pour devenir officiellement mandataire des parties civiles, Lessia et Myroslava Gongadze, la mère et la veuve du journaliste, statut qui lui avait été refusé jusqu'alors. Afin d'établir la vérité et de contribuer à l'aboutissement de l'enquête, Robert Ménard demande au procureur général la possibilité d'étudier, avec l'aide d'un expert indépendant de son choix, l'intégralité des résultats des expertises précédentes ainsi que les textes ordonnant ces expertises. Ce n'est qu'après l'étude de ces documents que la famille acceptera d'inhumer le corps de Georgiy Gongadze. Robert Ménard demande également au parquet de procéder à l'audition de MM. Yarochenko, Nazartchuk, Salachenko et Tchemenko, les quatre hommes qui auraient suivi Georgiy Gongadze les semaines précédant sa disparition. Ces faits n'ont jamais fait l'objet d'une enquête. Georgiy Gongadze, rédacteur en chef du journal en ligne www.pravda.com.ua, a disparu le 16 septembre 2000. Son corps, décapité, a été retrouvé le 2 novembre 2000. Un rapport d'enquête réalisée en 2001 par Reporters sans Frontières a mis en évidence la volonté de l'appareil d'Etat de faire puissamment obstacle à l'enquête.