Actualités

30 juillet 2014 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Deux journalistes parmi les victimes du raid israélien sur le marché de Shuja’iya à Gaza


Au 23e jour de l’opération militaire israélienne sur la bande de Gaza, Rami Riyan, photographe pour le Palestinian Network for Journalism and Media et Sameh Al-Aryan, présentateur pour la chaîne du Hamas Al-Aqsa TV, ont été tués dans un raid de l’aviation israélienne sur le marché de Shuja'iya, dans l'est de la ville de Gaza.

Il était environ 17h30 (heure locale) le 30 juillet 2014, quand Rami Riyan - faisant un reportage au marché de Shuja’iya sur les Gazaouis profitant de la trêve humanitaire pour s’approvisionner en produits de première nécessité - a été frappé par un raid de l’aviation israélienne sur le marché alors bondé. Le rédacteur en chef du Palestinian Network for Journalism and Media, Mahmoud Al-Khassas, qui accompagnait Rami Riyan, a lui-même dû être hospitalisé pour des blessures à la tête. Au moins 17 personnes ont été tuées, et 210 blessées dans ce raid.

Sameh Al-Aryan, présentateur pour la chaîne du Hamas Al-Aqsa TV, est quant à lui décédé de ses blessures quelques heures plus tard.

Ce nouveau drame est intervenu pendant la "fenêtre humanitaire" qu'avait annoncée l'armée israélienne, entre 15h et 19h heure locale. L'armée avait toutefois prévenu que cette trêve ne s'appliquerait pas aux zones où ses soldats "sont actuellement engagés dans des opérations".

Depuis le début de l’opération ‘Bordure protectrice’ le 8 juillet dernier à Gaza, neuf acteurs de l’information palestiniens ont été tués, quatre dans l’exercice de leurs fonctions. Ce 31 juillet, Mohamed Daher, qui travaillait pour le journal du Hamas Al-Resalah, a succombé à ses blessures causées lors du bombardement aérien sur le quartier de Shuja'iya le 20 juillet 2014.

Le 20 juillet, Khalid Hamad, cameraman pour The Continue, a été tué alors qu’il réalisait un reportage sur les exactions commises par Tsahal contre les ambulanciers secourant des blessés palestiniens. Muni de son casque et de son gilet pare balles estampillé “Press”, il se trouvait à proximité d’une ambulance lorsqu’un tir de char est venu frapper le véhicule de secours, qui a immédiatement pris feu. Grièvement blessé, Khalid Hamad n’a pu être évacué. Il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard. Le 9 juillet, Hamdi Shihab, chauffeur pour Media 24, a été tué dans un raid de l’aviation israélienne, alors qu’il regagnait les locaux de son média après l’iftar du Ramadan, à bord son véhicule estampillé “TV”.

Au 24e jour de l’opération "Bordure protectrice", le bilan des secours approche désormais les 1 400 Palestiniens tués et 7 600 blessés ; et 56 soldats et 3 civils israéliens tués.