Actualités

4 avril 2016 - Mis à jour le 8 avril 2016

Des journalistes de Canal + expulsés du Maroc

Reporters sans frontières (RSF) condamne l’arrestation et l’expulsion d’une équipe du Petit Journal de Canal+ par les autorités marocaines.

Deux reporters du petit Journal de Canal + Martin Weill et Pierre Le Beau, accompagnés d’une activiste des droits humains, se sont rendus dimanche 3 avril 2016 dans la province de Beni Mellal pour un reportage dans un quartier de la ville où avait eu lieu début mars 2016 l'agression d'un couple homosexuel. Le procès d'une des deux victimes et de ses quatre agresseurs devait se tenir ce lundi.

Signalés aux autorités, les journalistes ont été arrêtés, conduits au commissariat et interrogés tout l’après midi. Après une nuit à l'aéroport de Casablanca sous surveillance policière, l’équipe de Canal+ a embarqué lundi matin dans le premier avion pour la France. Le producteur de l'émission, Laurent Bon, a expliqué à RSF que l'équipe raconterait ses déboires lundi soir à l'antenne et que Canal+ formulerait officiellement une demande de nouveau tournage auprès des autorités marocaines.

Expulser des journalistes qui font simplement leur travail est inacceptable, déclare Yasmine Kacha, responsable du bureau Afrique du Nord de RSF. Les expulsions de journalistes étrangers par les autorités marocaines sont de plus en plus fréquentes et sont extrêmement inquiétantes pour l’avenir de la liberté de l’information dans le pays”.

Le Maroc figure à la 130ème place du Classement mondial 2015 de Reporters sans frontières.