Actualités

15 avril 2020

Covid-19 au Liberia : la parution des journaux suspendue jusqu’à nouvel ordre

@FrontPageAfrica
Reporters sans frontières (RSF) appelle le gouvernement du Liberia à octroyer des subventions à la presse écrite contrainte de suspendre ses publications en raison de la crise sanitaire.

L'Association des éditeurs du Liberia (PAL) annonce avoir suspendu les publications de toutes ses versions papier jusqu’à nouvel ordre, en raison de l'état d'urgence imposé par le par le gouvernement, le 8 avril, afin de lutter contre la pandémie du coronavirus.

 

L’association précise que les publications en ligne sont maintenues, ‘’afin de tenir les nombreux lecteurs, clients et annonceurs informés du développement en cours contre la lutte contre COVID 19’’.

 

Bien qu'elle reconnaisse que la mesure était inévitable étant donné que le pays tout entier est bloqué , l'association des éditeurs souligne néanmoins qu’elle a un impact capital sur la vente des journaux et leur perte de revenus.

 

‘’La suspension de la parution des journaux est un coup dur pour le pluralisme de l’information dans un pays où l’internet n’est pas à la portée de tous. L’accès à l’information est devenu plus nécessaire dans ce contexte de crise sanitaire’’, déclare Assane Diagne, directeur du bureau Afrique de l’ouest de RSF.  Le gouvernement doit favoriser la circulation des journalistes et octroyer des compensations financières aux médias désormais privés des revenus des ventes papier’’.

 

Cette mesure de suspension intervient, quelques jours à peine après que les éditeurs ont dénoncé l’incapacité de l’Etat à honorer une dette de 247 000 dollars US à une douzaine de journaux, au titre de la publicité. 

 

Le Liberia occupe la 92e place sur 180 pays du Classement mondial 2019 de la liberté de la presse établi par RSF.