Actualités

27 mars 2018

Brésil : RSF condamne la violente attaque contre l’hebdomadaire Jornal dos Bairros Litoral

Un individu a ouvert le feu contre les locaux de l’hebdomadaire Jornal dos Bairros Litoral, dans l’État du Paraná (sud du Brésil) lundi 26 mars, sans faire de victimes. Reporters sans frontières (RSF) exhorte les autorités à mener une enquête exhaustive sur cette attaque et à assurer la protection des journalistes de cette rédaction.

Dans la nuit du 25 au 26 mars 2018, un homme a ouvert le feu à quatre reprises contre les locaux du Jornal dos Bairros Litoral. Cette attaque fait suite à une série d’actes d’intimidations dirigées contre le journal, qui publie régulièrement des informations sur la vie politique locale.


A travers cette grave attaque contre la liberté d’information, c’est l’ensemble de la presse du Paraná et du Brésil qui est ciblée, déplore Emmanuel Colombié, responsable du bureau Amérique latine pour RSF. Les autorités du Paraná doivent mener une enquête exhaustive pour identifier au plus vite les responsables de cette agression et protéger les journalistes de l’hebdomadaire. Ce type de violation génère une ambiance de peur et d’autocensure, et ne peut en aucun cas rester impunie.”


Gilberto Fernandes, journaliste et directeur de la rédaction, avait récemment reçu des menaces par téléphone, via des appels directement adressés à la direction. Trois procédures judiciaires ont par ailleurs été ouvertes en 2016 contre le Jornal dos Bairros Litoral, à la suite de plaintes du maire de Paranaguá, Marcelo Roque. Pour chacune d’entre elles, la justice a accordé gain de cause au journal.


Le 15 février 2018, les locaux de la chaîne de télévision Bandeirantes, à Curitiba, capitale de l’État du Paraná, avaient été visés par des jets de cocktails molotov. Un agent responsable de la sécurité de l’immeuble avait été blessé.


Les attaques contre les journalistes et les médias sont récurrents au Brésil, qui se classe 103e au Classement mondial de la liberté de la presse 2017, publié chaque année par RSF.