Actualités

29 novembre 2019

Bélarus : un célèbre journaliste arrêté pour possession de drogue, RSF craint un coup monté

Vladimir Tchoudentsov, qui a collaboré à un documentaire à charge sur le président Loukachenko, a été arrêté à la frontière entre le Bélarus et la Pologne pour “possession de drogue”. Pour Reporters sans frontières (RSF), les circonstances de son arrestation posent question.

Les douaniers ont trouvé 0,87 grammes de cannabis dans ses vêtements. Le journaliste biélorusse Vladimir Tchoudentsov, célèbre dans son pays et critique du pouvoir, a été arrêté le 21 novembre pour "possession de drogue" dans un train à la frontière bélarusso-polonaise. La police aurait également trouvé plus tard des stupéfiants dans son appartement.


Les examens médicaux n’ont révélé aucune trace de drogue dans son sang, selon l’avocat du journaliste, transféré dans un centre de détention préventive. Aucune date n’a encore été fixée par les autorités concernant un éventuel procès. Il encourt 2 à 5 ans de prison pour possession ou transport de drogue, selon l’article 328 du Code pénal.

"L’arrestation de Vladimir Tchoudentsov pose question : pourquoi a-t-il précisément été fouillé, alors que les douaniers contrôlent rarement les sacs des passagers quittant le Bélarus ?, souligne le bureau Europe de l’Est et Asie centrale de RSF. Par ailleurs, transporter de la drogue est étrange pour un journaliste connu pour sa prudence, d’autant que le Bélarus a une législation draconienne en la matière. S’il s’agit d’un coup monté par les autorités, l’utilisation de telles méthodes contre un journaliste marquerait une étape supplémentaire inquiétante dans la répression au Bélarus."

Vladimir Tchoudentsov a travaillé dans des médias publics avant de fonder en 2013 by24.org, une agence de presse en ligne très critique envers le président biélorusse Alexandre Loukachenko et son homologue russe Vladimir Poutine.


Il a récemment collaboré à un documentaire critique sur Alexandre Loukachenko, vu plus d’1,8 millions de fois, posté par le blogueur NEXTA. Celui-ci a publié une vidéo de soutien à Vladimir Tchoudentsov après son arrestation. De son vrai nom Stsiapan Svyatlou, NEXTA avait organisé un rassemblement à Minsk le 8 novembre dernier. Un journaliste de la télévision publique allemande ARD et son équipe avaient été interpellés juste avant la manifestation, afin de les empêcher de filmer.

Le Bélarus occupe la 153e place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse 2019, établi par RSF.