Actualités

8 août 2016

Bangladesh : RSF condamne le blocage par le gouvernement de 35 sites d’information

screenshot : Bangladesh Telecommunicaion Regulatory Commission (BTRC) website
Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités bangladaises à lever le blocage des 35 sites d’information opérés par la Bangladesh Telecommunication Regulatory Commission (BTRC) le 5 août 2016, sans raison officielle. L’organisation exige également le retrait de toutes les charges à l’encontre de Probir Sikdar, journaliste de Saily Bangla 71 et du portail d’information u71news.com, accusé d’avoir d’insulté, en août 2015, des officiels du gouvernement sur Facebook.


La BTRC, autorité de régulation des communications, a procédé au blocage de 35 sites d’information. La liste inclut des sites pro-opposition très fréquentés tels que sheershanewsbd ou amardeshonline, dans le collimateur des autorités depuis plusieurs années. Aucune raison n’a été donnée par le gouvernement.


Avec cette vague de blocage administratif, le gouvernement du Premier ministre Sheikh Hasina franchit un nouveau cap dans sa politique de répression de l’information et des opinions critiques à son encontre, déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporters sans frontières. Si auparavant toutes les raisons (sécurité nationale, ordre public, prévention de propagation de messages de haine ou pouvant inciter à la violence) semblaient légitimes à ses yeux, aujourd’hui le gouvernement ne se donne même plus la peine d’expliquer ses abus flagrants de la liberté de l’information. Nous exigeons la levée de ce blocage contraire aux libertés fondamentales protégées par la Constitution du Bangladesh, et au principe de proportionnalité que le gouvernement devrait observer en toute occasion.


Répression systématique de la critique en ligne


Depuis plusieurs mois, le gouvernement a intensifié ses offensives à l’encontre des voix de l’opposition et des acteurs de l’information critiques sur les réseaux sociaux et dans la blogosphère. La veille du blocage massif des sites d’information, un tribunal de Dacca a accepté la plainte portée à l’encontre du journaliste Probir Sikdar, pour insulte à l’encontre d’un ministre du gouvernement et beau-père de la fille du Premier ministre, Khandker Mosharraf Hossain. Après avoir essuyé un refus par la police d’enregistrer sa plainte pour une menace de mort reçue par l’intermédiaire de Facebook en août 2015, le journaliste avait publié un message avertissant notamment qu’en cas d’agression, il en tiendrait responsable le ministre en charge du gouvernement local, du développement et des coopératives ainsi que les commanditaires des menaces à son encontre. Poursuivi en vertu de la loi sur l’information et la communication (ICT Act), il risque la prison ferme pour sa publication.


Les pressions à l’encontre de certains sites d’information et de leurs journalistes ne date pas d’hier. Depuis plus de 5 ans, le journaliste Ekramul Haque, rédacteur en chef de sheerashanewsbd, est harcelé par les autorités pour ses enquêtes sur la corruption et ses critiques à l’encontre du pouvoir:


Amar Desh fait également partie des cibles privilégiées du gouvernement. Fermé par les autorités en 2013, le journal avait néanmoins maintenu ses publications en ligne.


Liste des sites bloqués par la BTRC :


www.rtnews24.com, www.haquekotha.com , www.amrabnp.com , www.real-timenews.com, www.bnation24.com, www.nationnewsbd.com, www.bhoreralap.com, www.banglapost24.com, www.dailytimes24.com , www.mynewsbd.com, www.livekhobor.com, www.rikhan.com, www.sheershanewsbd.com , www.natunerdak.com, www.sylhetvoice24.com, www.somoybangla.com, www.prothom-news.com , www.banglalatestnews.com, www.bdmonitor.net, www.bdupdatenews24.net, www.newsdaily24bd.com, www.amardeshonline.com, www.doinikamardesh.com, www.onnojogot24.com, www.amarbangladesh-online.com, www.desh-bd.net, www.crimebdnews24.com, www.natunsokal.com, www.sheershakhobor.com, www.onb24.com, www.dinkalonline.net, www.sarabangla.com, www.parstoday.com , www.weeklysonarbangla.net, www.24banglanewsblog.wordpress.com


Le Bangladesh figure à la 144e place sur 180 pays au Classement de la liberté de la presse 2016 établi par Reporters sans frontières.