Actualités

14 août 2019

Austin Tice : le gouvernement américain doit poursuivre ses efforts pour sa libération

Le journaliste américain, Austin Tice, est détenu depuis 2012 en Syrie alors qu'il informait sur les conflits armées (photo : The Family of Austin Tice).
Reporters sans frontières (RSF) appelle à la libération et au retour en toute sécurité du journaliste indépendant américain Austin Tice, détenu en Syrie depuis maintenant sept ans. Nous exhortons le gouvernement des États-Unis à mettre tout en oeuvre pour ramener Austin chez lui.


Le journaliste américain couvrait la guerre civile en Syrie depuis plusieurs mois lorsqu’il a été arrêté à un poste de contrôle à Damas le 14 août 2014. Natif de Houston, au Texas, il s’apprêtait à entamer sa troisième année de droit à Georgetown University, à Washington DC, lorsqu’il a décidé de se rendre en Syrie pour documenter l’impact du conflit sur le peuple syrien.  Son travail a été publié entre autres par le Washington Post, l’Agence France-Presse et l’entreprise de presse McClatchy.

"Sept ans de détention, ce sont sept ans de trop. Il est plus que temps pour le gouvernement des États-Unis de ramener Austin chez lui, auprès de ses parents, qui ont multiplié les efforts pour la libération de leur fils”, a déclaré Dokhi Fassihian, directrice du bureau Amérique du Nord de RSF. Austin est le seul journaliste américain détenu à l’étranger, et c’est à l’administration du pays qu’incombe la responsabilité de faire tout ce qui est en son pouvoir pour le faire libérer.”

Bien que l’on soit sans nouvelles d’Austin depuis son interpellation, l’envoyé spécial des États-Unis chargé des affaires liées aux otages, Robert O’Brien, a déclaré lors d’une conférence de presse en novembre 2018 que le gouvernement américain a "toutes les raisons de croire" qu’Austin est vivant.

Depuis le début de l’affaire, les parents d’Austin, Marc et Debra Tice, ont collaboré étroitement avec les autorités américaines, avec le soutien de diverses organisations, dont RSF, pour assurer le retour de leur fils. Le 11 août, date du 38e anniversaire d’Austin, Debra et Marc Tice ont annoncé dans une tribune publiée dans de nombreux journaux américains le lancement d’une nouvelle campagne, "Ask About Austin" (Demandez des nouvelles d’Austin), qui encourage les citoyens américains à interpeller leurs représentants au Congrès et le Secrétaire d’État Mike Pompeo pour garantir le retour en toute sécurité d’Austin. La campagne a été lancée par le National Press Club en partenariat avec RSF et la McClatchy Company.  

Les États-Unis occupent le 48e rang sur 180 pays dans le Classement 2019 de la liberté de la presse de RSF. La Syrie est classée 174e.