Actualités

24 décembre 2018

Arrestation arbitraire d'un journaliste dans le nord-est de la Libye

Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités qui contrôlent l’Est de la Libye, de libérer immédiatement le journaliste Ismail Ali Bouzriba détenu arbitrairement depuis le 20 décembre 2018.

Le journaliste Ismail Ali Bouzriba qui travaille pour la Libyan Cloud News Agency et Ajdabia TV est détenu sans motif légal depuis le jeudi 20 décembre 2018. Il a été arrêté alors qu’il couvrait une manifestation culturelle dans la ville d’Ajdabiya par des agents de police. Le journaliste est accusé d'être le correspondant d’Annabaa TV,  un média interdit dans l’Est libyen sous le contrôle du général Khalifa Haftar.

Rien ne justifie l’arrestation et le maintien en détention du journaliste Ismail Ali Bouzriba, dénonce Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF. L’organisation demande aux autorités sa libération immédiate.”

Contactée par RSF, Annabaa TV a nié toute relation avec Ismail Ali Bouzriba ajoutant n’avoir aucun correspondant dans cette région.

La Libye est 162e au classement mondial de la liberté de la presse 2018 de RSF.