Actualités

12 novembre 2018

Algérie : RSF soulagée par la libération de Said Chitour

Reporters sans frontières (RSF) exprime son soulagement après la libération du fixeur Said Chitour, le 11 novembre 2018, après 16 mois d’emprisonnement.

Fixeur et collaborateur pour de nombreux médias internationaux, dont la BBC et le Washington Post, Saïd Chitour a été arrêté le 5 juin 2017 par les services de renseignements à l’aéroport international d’Alger. Poursuivi pour “intelligence avec une puissance étrangère” en vertu de l’article 65 du code pénal, il risquait la prison à vie. Jugé, ce dimanche 11 novembre, par le tribunal d’Alger et reconnu coupable, il a été condamné à 16 mois de prison ferme et à un an avec sursis.

Nous avons appris la libération de Said Chitour avec un profond soulagement, déclare Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF. Cela ne doit néanmoins pas occulter les 16 mois de détention arbitraire dont a été victime le journaliste et l’année de sursis qui a été prononcée contre lui.”

L’Algérie est 136e au Classement mondial de la liberté de la presse 2018.