Visite de la vice-présidente de la Commission européenne Vera Jourova à RSF : l’organisation appelle l’Union à faire de 2022 l’année du droit à l’information

A l’occasion de la visite de la vice-présidente de la Commission européenne Vera Jourova au siège de Reporters sans frontières (RSF) à Paris le 7 janvier, l’organisation appelle l’Europe à porter au plus haut la garantie du droit à l’information en 2022.

L’année 2022 verra la finalisation de la législation européenne sur les services numériques (Digital Services Act, DSA) et la mise en chantier par la Commission d’une législation européenne sur la liberté des médias. Ces deux initiatives sans précédent sont essentielles dans un contexte de chaos informationnel dans l’espace numérique, de fragilisation des médias et de vulnérabilité accrue des journalistes en Europe.

 

La vice-présidente de la Commission européenne en charge des valeurs et de la transparence, Vera Jourova, a rencontré Christophe Deloire, secrétaire général de RSF et président du Forum sur l’information et la démocratie, au siège de l’organisation à Paris. Le même jour, elle a participé à la conférence « Construire la souveraineté numérique de l'Europe », convoquée par la présidence française de l’Union européenne. 

 

RSF a relevé l’importance du projet de législation européenne sur la liberté des médias (European Media Freedom Act), et l’indispensable ambition auquel ce texte doit répondre pour garantir le droit à l’information au sein de l’Union Européenne, y compris la liberté de la presse et la sécurité des journalistes.

  

RSF a également souligné la nécessité de protéger l’espace informationnel démocratique face aux régimes autoritaires, en développant sa proposition d’instituer un mécanisme de réciprocité permettant de conditionner l’ouverture des espaces informationnels démocratiques sur la base des principes universels.

 

L’Initiative pour la fiabilité de l’information (Journalism Trust Initiative, JTI) développée par RSF et visant à contrer la concurrence déloyale dont souffrent les médias producteurs d’information fiables du fait du chaos informationnel et de la désinformation a été abordée. RSF a insisté sur l’importance de saisir toutes les opportunités pour promouvoir ce mécanisme d’amplification des sources d’information fiable en ligne.

 

L’année 2022 est décisive pour la garantie d’un véritable droit à l’information par l’Union européenne, a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Nous saluons la mobilisation de la Commission et l’appelons à faire preuve de la plus haute ambition alors que la liberté de la presse et le droit à l’information sont affaiblis par des attaques protéiformes au sein même de l’Union européenne. Je salue l’engagement de Vera Jourova à défendre et promouvoir ces valeurs.”

 

“Les attaques et les menaces contre les médias ne peuvent plus durer. Il y va de nos démocraties. Plus que jamais la Commission a fait de la liberté de la presse une priorité. Nous préparons l’Acte pour la liberté des médias en consultant largement le secteur des médias et les organisations de défense de la liberté de la presse. Dans ce cadre, j’ai eu aujourd’hui une discussion dense et constructive au siège de RSF avec Christophe Deloire et son équipe .” a déclaré Vera Jourova. 

Publié le 07.02.2022
Mise à jour le 08.02.2022