RSF lance une pétition pour demander la grâce de Jeffrey Sterling

Reporters sans frontières (RSF) a lancé hier une pétition sur change.org pour obtenir la grâce de Jeffrey Sterling, ancien agent de la CIA et dernière victime de la guerre contre les lanceurs d’alerte déclarée par l’administration Obama. Jeffrey Sterling a été condamné en janvier pour avoir divulgué des informations secrètes au journaliste du New York Times James Risen.

RSF est très inquiète par le précédent établi par la condamnation de Jeffrey Sterling. L’ONG a lancé hier une pétition afin d’obtenir sa grâce.


Jeffrey Sterling, ancien agent de la CIA, a été condamné sous l’Espionage Act le 26 janvier 2015 pour avoir été en contact avec le journaliste du New York Times James Risen. Il purge actuellement une peine de trois ans et demi de prison dans le Colorado, accusé d’avoir transmis des informations classifiées au journaliste James Risen.


Lors du procès de Sterling, le département de la Justice américain n’a pas été en mesure de fournir de preuves concrètes sur le fait que Jeffrey Sterling avait divulgué des informations confidentielles à James Risen. Seules des preuves circonstancielles ont été établies - des emails et conversations téléphoniques - qui ont été utilisées pour convaincre un jury de déclarer Jeffrey Sterling coupable.


Ce dernier s’est servi des voies légales réservées aux lanceurs d’alerte, en notifiant le Senate Select Committee on Intelligence de ses inquiétudes pour la sécurité du peuple américain.


Lors d’une conférence de presse à Washington le 15 octobre dernier, la femme de Jeffrey Sterling, Holly Sterling, a demandé au président Barack Obama de gracier son mari. “Il s'agit d'un déni de justice outrageant," a-t-elle déclaré. "Mon mari a été condamné à tort seulement parce qu’il était en contact avec un journaliste. Jeffrey et moi espérons qu’un maximum de personnes réaliseront le mal qui a été fait et aideront a ce que Jeffrey soit réhabilité. Je continuerai à parler de cette tragédie en espérant obtenir le soutien nécessaire à sa libération .”


RSF, RootsAction et ExposeFacts mènent une coalition d'organisations qui soutiennent cette pétition. The Bill of Rights Defense Committee/Defending Dissent Foundation, Center for Media and Democracy, Freedom of the Press Foundation, The Nation magazine and Restore the Fourth soutiennent également cette pétition.


Soutenez la demande de Holly et signez la pétition sur change.org/pardonforjeffrey

Utilisez #pardonforjeffrey sur Facebook, Instagram et Twitter pour diffuser le message.

Publié le 08.12.2015
Mise à jour le 06.06.2016