RSF et Free Press Unlimited s’allient pour soutenir les journalistes ukrainiens en danger

Alors que l’invasion russe se double d’une guerre de l’information, les deux grandes organisations internationales de promotion du journalisme ont décidé de coordonner les activités du Centre pour liberté de la presse de Lviv (RSF) et de l’initiative Media Lifeline Ukraine (FPU), afin d’apporter un soutien rapide et adapté aux journalistes et médias ukrainiens en danger.

 

 

Reporters sans frontières (RSF) et Free Press Unlimited (FPU) joignent leurs efforts pour soutenir les journalistes ukrainiens qui travaillent dans des conditions extrêmement difficiles : exposés à des risques pour leur sécurité physique, ils doivent faire face aux difficultés matérielles ainsi qu’à la censure qui empêche le public des pays voisins d’accéder à des informations fiables.   

 

La bonne coordination des deux ONG permettra de renforcer l’assistance proposée sur le terrain, en créant un point d’appui central et unique pour les journalistes et les médias ukrainiens (ainsi que ceux de la région). FPU contribuera aux activités du Centre pour la liberté de la presse de Lviv, tandis que RSF apportera son soutien sur Media Lifeline Ukraine.

 

Le 4 mars, RSF a annoncé la création du Centre pour la liberté de la presse de Lviv en partenariat avec l’Institute for Mass Information (IMI). Le Centre pour la liberté de la presse de Lviv vise à devenir un hub pour les équipements de protection des journalistes, en particulier les gilets pare-balles et les casques, qui font actuellement défaut. Le lieu servira aussi un centre de ressources pour les journalistes qui ont besoin d’une assistance financière ou psychologique. Le Centre sera doté d’un portail numérique pour gérer les demandes et évaluer les besoins.

 

Le 4 mars, Free Press Unlimited (FPU) a lancé l’initiative Media LifeLine Ukraine, avec le soutien d’acteurs des médias néerlandais. Media Lifeline Ukraine vise à garantir la libre circulation de l'information pour le public en Ukraine et dans les pays voisins. Media Lifeline est un point unique, pour répondre à tous les besoins des partenaires et des journalistes en Ukraine et au-delà.

« A crise exceptionnelle, alliance exceptionnelle, déclare le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire. RSF et FPU partagent les mêmes valeurs et missions, et nos équipes font le maximum pour répondre aux besoins des journalistes ukrainiens et internationaux couvrant le conflit. Unir nos forces nous permettra d’aller plus loin, plus vite. »

 

« La population ukrainienne a besoin de savoir quels endroits sont sûrs et où les attaques vont frapper, déclare Ruth Kronenburg, directrice des opérations chez FPU. Les publics internationaux – dont les décideurs politiques qui doivent se prononcer sur des sanctions ou évaluer la situation, ont besoin d’être informés sur les événements. Ils doivent savoir si les civils sont attaqués ou si les partis respectent le cessez-le-feu.»

 

Les deux organisations appellent les donateurs à contribuer à cet effort dans les semaines à venir, afin de s'assurer que tous les besoins soient couverts. L'achat, l'expédition et la distribution du matériel sont mutualisés.

 

 

Publié le 09.03.2022
Mise à jour le 09.03.2022