Héros de l'information

Tongam Rina

Même les balles ne peuvent pas la faire taire : Tongam Rina en a reçu une dans l’abdomen, frôlant la moelle épinière, le 15 juillet 2012. Trois hommes l’attendaient à l’entrée du Arunachal Times à Itanagal, capitale de l’Arunachal Pradesh. Près de deux ans plus tard, le commanditaire supposé de l’attentat a été arrêté puis relâché par les autorités. Motif invoqué, mais jamais confirmé : la journaliste et co-rédactrice en chef n’avait pas assez mis en avant ses activités ! Aujourd’hui rétablie de ses graves blessures, Tongam poursuit son combat contre la corruption endémique et les 150 projets de barrages dans sa région frontalière.