Analyses

  • Classement mondial de la liberté de la presse 2020 : “Nous entrons dans une décennie décisive pour le journalisme, et le coronavirus est un facteur multiplicateur”

    L’édition 2020 du Classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF) démontre que la décennie à venir sera décisive pour l’avenir du journalisme. La pandémie de Covid-19 met en lumière et amplifie les crises multiples qui menacent le droit à une information libre, indépendante, pluraliste et fiable.


  • Classement RSF 2020 : le mirage de l’accalmie au Moyen-Orient

    La zone Moyen-Orient s’assombrit davantage, avec un pays, l’Irak, qui cette année bascule dans le noir sur la carte de la liberté de la presse. Après une légère baisse du nombre de violations, la violente répression des manifestations populaires, la reprise des opérations militaires de plus en plus localisées et le renforcement de la mainmise de régimes déjà tout-puissants ont dissipé les espoirs d’apaisement.



  • Classement RSF 2020 : la région Asie-Pacifique, entre hyper-contrôle de l’information et dérives nationales-populistes

    Alors que l’on pouvait encore nourrir de sérieux espoirs concernant la liberté de la presse en Asie et en Océanie en 2010, la décennie qui vient de s’écouler a été marquée par une glaciation générale. Contre-modèles aux pratiques totalitaires, développement d’un populisme qui profère la haine des journalistes, concentration des médias à l’extrême… Les défis qui attendent cette région du monde sont absolument considérables.


  • Classement RSF 2020 : l'horizon s’obscurcit pour la liberté de la presse en Amérique latine

    L’environnement dans lequel évoluent les journalistes d’Amérique latine est de plus en plus complexe et hostile. En plus des pressions, violences et intimidations renforcées que subissent de nombreux journalistes qui couvrent des dossiers sensibles, de vastes campagnes de décrédibilisation ont été lancées contre la profession dans la plupart des pays de la région.


  • Classement RSF 2020 : persistance de tendances inquiétantes en Amérique du Nord malgré des améliorations

    Le Classement mondial de la liberté de la presse 2020 de Reporters sans frontières (RSF) montre qu’en dépit d’une légère amélioration, des tendances inquiétantes persistent à travers toute l’Amérique du Nord. À l’orée d’une nouvelle décennie, les États-Unis doivent de toute urgence retrouver leur statut d’excellence en matière de liberté de la presse à l’intérieur de leurs frontières, comme au-delà, pour se positionner de nouveau comme une démocratie de premier plan.



  • Classement RSF 2020 : la dégradation de l’environnement de travail des journalistes d'Afrique du Nord

    Procès sans fin au Maroc, interpellations régulières et détentions provisoires prolongées en Algérie, médias libyens qui se transforment en acteurs du conflit armé…. Dans cet environnement de travail qui se dégrade un peu plus pour les médias et les journalistes d’Afrique du Nord, la Tunisie poursuit sa transition démocratique, malgré des réformes retardées dans le secteur médiatique.



  • Classement RSF 2019 : les journalistes du Moyen-Orient délibérément visés

    L’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en octobre 2018 a jeté une lumière crue sur les risques encourus par les journalistes de la région quand ils ne se conforment pas aux injonctions au silence ou à la propagande étatique. La répression des régimes autoritaires, les conflits, le nombre de journalistes tués, menacés et réduits au silence ou à l’exil font une nouvelle fois figurer la plupart des pays du Moyen-Orient dans les plus mauvaises places du Classement mondial de la liberté de la presse.