Actualités

7 août 2008 - Mis à jour le 20 janvier 2016

YouTube inaccessible : Reporters sans frontières écrit au directeur de l'Agence nationale des télécommunications


Reporters sans frontières dénonce le blocage du site de partage de vidéos en ligne YouTube depuis le 22 juillet 2008. Son secrétaire général, Robert Ménard, a adressé un courrier au directeur de l'Agence nationale des télécommunications, le 5 août 2008, afin de lui faire part de son inquiétude concernant la liberté d'expression sur Internet au Soudan. “Monsieur le Directeur, Contrairement à ceux d'autres fournisseurs d'accès à Internet du pays, tel que Canar Telecom, vos clients ne peuvent plus accéder au site de partage de vidéos en ligne YouTube depuis le 22 juillet 2008. Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, souhaite attirer votre attention sur cette situation, qui porte atteinte à la liberté d'expression de vos clients. YouTube est l'une des plateformes les plus consultées du pays. C'est la première fois que le site est bloqué au Soudan et nous avons peine à croire à un simple problème technique. Notre organisation espère fortement que ce blocage n'est pas un acte délibéré de censure de votre part, sous prétexte que certaines vidéos seraient considérées comme choquantes. Dans ce cas, il suffirait de demander à YouTube de retirer les vidéos qui posent problème. Nous vous prions de fournir des explications à ce blocage. YouTube est un site d'échange d'informations. Il est censuré dans des pays tels que la Chine, la Turquie ou le Pakistan, qui cherchent à contrôler Internet sur des sujets sensibles. Certes, des vidéos peuvent être violentes et il peut être nécessaire de demander leur retrait. Cependant, bloquer le site en entier est une mesure disproportionnée. Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de ma haute considération“. Quelques conseils aux internautes soudanais pour avoir accès au site en attendant le déblocage : - utiliser un proxy tel que https://www.megaproxy.com/freesurf/ - se connecter au site via au.youtube.com Demandez le déblocage de YouTube à l'Agence nationale des télécommunications.