Actualités

4 février 2011 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un rédacteur en chef du Myanmar Tribune sort de prison; Zarganar y fête son anniversaire


Reporters sans frontières et la Burma Media Association saluent la libération de Aung Kyaw San, rédacteur en chef du magazine aujourd'hui suspendu Myanmar Tribune. Le journaliste a retrouvé sa liberté le 26 janvier 2011 après avoir purgé la totalité de sa peine de deux ans dans la prison de Taunggyi, dans l’Etat Shan (Est). Le journaliste avait été arrêté le 15 juin 2008, avec seize autre personnes, pour avoir enterré des cadavres de victimes du cyclone Nargis, non loin de la ville de Bogale. Il avait alors été condamné à huit ans de prison ferme, par la cour de la prison d'Insein, en vertu de l'article 7 de la loi sur les associations illégales. Après sa libération, Aung Kyaw San raconte dans une interview menée par Mizzima News : "J'avais été condamné à huit ans de prison, mais ma peine a été réduite. J'ai purgé deux ans, sept mois et onze jours en comptant la période d'interrogation. La Junte semble plus flexible, mais elle est, en réalité, devenue pire. Les prisonniers politiques n'ont pas les mêmes droits que les autres prisonniers." Reporters sans frontières et la Burma Media Association appellent la junte birmane à libérer immédiatement les autres journalistes et défenseurs de la liberté d'expression emprisonnés pour avoir aidé les victimes de Nargis. Trois professionnels des médias avaient ainsi été condamnés à de lourdes peines de prison lors d'un procès tenu en novembre 2008 : Zarganar, Zaw Thet Htwe et Thant Zin Aung. Le 27 janvier 2011, nous fêtions le 50ème anniversaire de Zarganar, blogueur et comédien, surnommé le "Chaplin birman". Il a été arrêté le 4 juin 2008, après avoir témoigné pour des médias étrangers, notamment la BBC World Service, sur la mauvaise gestion et le silence coupable du gouvernement birman face aux dégâts humains et matériels qu'avait causés le cyclone Nargis. Il purge une peine de 35 ans de prison, en vertu de la loi électronique. Zaw Thet Htwe, ancien rédacteur en chef de la revue sportive First eleven Journal, et journaliste indépendant, a été arrêté le 13 juin 2008. Il purge actuellement une peine de onze ans dans la prison de Taunggyi, pour avoir pris des photos du référendum de mai 2008. Thant Zin Aung, vidéo journaliste indépendant a été, quant à lui, condamné à dix-huit ans de prison pour "transgression". Il a ensuite été transféré à la prison de Pa-an, dans l’Etat Karen (Est). Il avait été arrêté à l’aéroport alors qu’il tentait de se rendre en Thaïlande avec une vidéo montrant des images du désastre dans le delta de l’Irrawaddy.