Actualités

13 juin 2003 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un photographe indépendant dépossédé par la police de son appareil photo


Alors qu'il couvrait une manifestation des intermittents du spectacle, le 10 juin 2003 à Paris, Benjamin Béchet, photographe indépendant, a été malmené par la police qui lui a retiré, sans formalités ni explications, son appareil photo. "Reporters sans frontières est indignée par les méthodes inacceptables employées par la police pour empêcher ce photographe d'exercer son métier. Je vous demande de nous fournir des explications sur cet incident et de faire en sorte que l'outil de travail de ce photographe lui soit restitué dans les meilleurs délais", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières, dans un courrier adressé à Jean-Paul Proust, préfet de Police. Selon les informations recueillies par Reporters sans frontières, Benjamin Béchet s'est rendu place de l'Opéra, à Paris, aux environs de 22 heures, pour couvrir la négociation entre les policiers et une centaine de manifestants enfermés dans l'opéra Garnier. Alors qu'il tentait de prendre des clichés d'une vague d'interpellations, une personne portant le brassard orange des policiers en civil a tenté de lui arracher son appareil photo. Benjamin Béchet, qui a résisté et crié son statut de journaliste, a été plaqué au sol par trois CRS. Ceux-ci ont donné son appareil photo au policier en civil, avant de relâcher le photographe, sans relever son identité. La police ne lui a fourni aucune indication sur la manière dont il pourrait récupérer son matériel.