Actualités

10 septembre 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un journaliste kidnappé et menacé de mort


Reporters sans frontières s'inquiète de l'enlèvement et des menaces de mort dont aurait été victime Ahmet Un, correspondant de l'hebdomadaire Firatta Yasam à Diyarbakir. "Les autorités turques doivent faire toute la lumière sur cette affaire et, dans le cas où ces faits s'avéreraient exacts, en punir les responsables et garantir la sécurité de M. Un", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. Le 4 septembre 2002, le journaliste Ahmet Un aurait été enlevé par des hommes armés se présentant comme des membres du service de renseignement de la gendarmerie turque. Emmené loin de la ville, dans un lieu inhabité, le journaliste aurait subi un interrogatoire portant sur ses activités professionnelles. Menacé de mort s'il refusait de collaborer, M. Un aurait été contraint de signer un texte l'engageant à fournir des renseignements à ses ravisseurs. Reporters sans frontières rappelle que les entraves à la liberté de l'information restent particulièrement graves en Turquie.