Actualités

22 avril 2015 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un journaliste et sa famille menacés de mort en Macédoine


Reporters sans frontières condamne avec la plus grande fermeté les menaces de mort proférées à l’encontre de Borjan Jovanovski et de sa famille et demande que les responsables soient arrêtés.
Borjan Jovanovski, journaliste pour Nova TV, a été victime de menaces de mort dans la soirée du mardi 21 avril. Le journaliste a reçu à son domicile une couronne funéraire sur laquelle figurait l’inscription “Adieux éternels”. En son absence, c’est la femme du journaliste qui l’a reçue. Le messager, pour le moment non identifié, lui a précisé que la couronne était envoyée par “Todor Aleksandrov”, une figure controversée du nationalisme macédonien, notamment connu pour avoir fait assassiner des membres de son propre parti. “Reporters sans frontières condamne les menaces proférées contre Borjan Jovanovski et sa famille. Nous appelons à ce que les autorités fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour arrêter les auteurs de ces menaces et qu’ils soient rapidement traduits devant la justice”, déclare Lucie Morillon, directrice des programmes de Reporters sans frontières. “La situation en Macédoine est déjà critique. Les menaces contre Borjan Jovanovski, une figure du journalisme indépendant en Macédoine, vont encore rajouter à la détérioration du climat pour les médias. La justice macédonienne a le devoir de se saisir de ce cas avec la plus grande fermeté”, ajoute Lucie Morillon La liberté de l’information s’affaiblit d’année en année en Macédoine depuis cinq ans, où les médias indépendants, affaiblis par des fermetures administratives ou des amendes judiciaires exorbitantes, se font de plus en plus rares. Le pays est 117ème sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse 2015 publié par Reporters sans frontières, ce qui en fait le dernier pays de la zone Union européenne et Balkans en matière de liberté de l’information.