Actualités

26 août 2010 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un incendie criminel visant un journaliste de Salta fait un blessé et réduit sa radio au silence


La station locale FM Cerrillos, située dans la municipalité de San José de los Cerrillos dans la province de Salta (Nord), a cessé d’émettre depuis la matinée du 24 août 2010. Pendant la nuit, vers deux heures du matin, des inconnus se sont introduits au domicile du directeur de la radio, Carlos Villanueva, et ont incendié son garage. Un transmetteur de 300 watts a été dérobé. Le sinistre a détruit une partie de la maison du journaliste et le local de la station situé à proximité. Le fils de Carlos Villanueva, Enzo, blessé et intoxiqué en voulant éteindre le feu, a dû être hospitalisé. Son état est jugé stable. Nous exprimons toute notre solidarité à la famille Villanueva ainsi qu’aux employés de FM Cerrillos. Nous attendons de connaître l’estimation chiffrée des dégâts affectant la radio. Parallèlement à la reconstruction du média, l’enquête destinée à établir le mobile et les auteurs de cet attentat ne devra négliger aucune piste. Elle ne peut faire abstraction du très lourd conflit qui opposait jusqu’alors la station à la municipalité, même si nous ne pouvons nous prononcer plus avant pour l’instant. D’autre part, le journaliste et sa famille doivent bénéficier de toutes les garanties de sécurité. Carlos Villanueva, interrogé par la presse régionale et cité par le Forum de journalisme argentin (FOPEA), se dit convaincu qu’il s’agit d’une vengeance politique du maire de San José de los Cerrillos, Rubén Corimayo, dont il dénonçait la mauvaise gestion. L’élu, sous le coup d’une enquête pour ces faits, a démenti toute implication dans l’attentat, qu’il a publiquement condamné. Carlos Villanueva a évalué le coût total du sinistre à 65 000 pesos (environ 13 000 euros). Dans la soirée du 25 août, quelque 200 personnes ont manifesté leur soutien à Carlos Villanueva. (Photo : El Nuevo Diario de Salta)