Actualités

9 avril 2014 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un directeur de radio disparaît au soir des commémorations du génocide des Tutsis au Rwanda


Reporters sans frontières s'inquiète de la disparition le 7 avril 2014 du directeur de la radio confessionnelle Amazing Grace, Cassien Ntamuhanga.

En contact avec sa famille pour la dernière fois le 7 avril vers 19h00 alors qu'il quittait le Stade Amahoro à l'issue des commémorations des 20 ans du génocide des Tutsis, le journaliste a téléphoné à son petit frère pour lui dire qu'il le retrouverait en ville. Il n'a pas été revu depuis et son téléphone sonne dans le vide.

Dans la nuit du 7 au 8 avril, les gardes de la radio ont vu un individu garer brusquement la voiture du journaliste devant les locaux de la radio avant de quitter les lieux rapidement sur une moto qui l'attendait. La police, informée le soir même de la disparition du journaliste a dit poursuivre l'enquête.

"Nous sommes extrêmement préoccupés par cette disparition inexpliquée du journaliste Cassien Ntamuhanga. Sans faire de procès d'intention au régime du président Kagamé, le pays a malheureusement un sombre historique récent de disparitions mystérieuses de journalistes et d'opposants, leurs corps sans vie et leurs véhicules étant retrouvés quelques temps après leur disparition. Le fait que la voiture ait été ramenée devant les locaux de la radio peut laisser supposer que le journaliste est toujours en vie et détenu. Nous appelons la police rwandaise à intensifier ses recherches et le gouvernement de Kigali à tout mettre en œuvre pour aider à retrouver ce journaliste, en bonne santé et au plus vite" déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du Bureau Afrique de Reporters sans frontières.

Selon les sources contactées par Reporters sans frontières, Cassien Ntamuhanga avait, été questionné à plusieurs reprises par des hommes du renseignement militaire au cours des dernières semaines. Ceux-ci cherchaient des informations sur l'un de ses anciens collègues journalistes qui a fui le Rwanda il y a plusieurs années et continue d'être actif dans une radio d'opposition en ligne.

Le Rwanda occupe la 162e place sur 180 pays dans l'édition 2014 du Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

Photo: Afriqueinside.com

Slideshow: Amazing Grace studio, http://notrustingaway.blogspot.fr