Actualités

22 août 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un des internautes de la rue Kiem de nouveau kidnappé par les autorités


Reporters sans frontières demande la libération immédiate de Truong Quoc Huy (photo), interpellé par les services de sécurité dans un café Internet de Hô Chi Minh-Ville le vendredi 18 août. Arrêté une première fois en octobre 2005, avec son frère et une amie, le jeune homme avait déjà passé neuf mois en prison pour avoir participé à des forums de discussion en faveur de la démocratie.
Reporters sans frontières demande la libération immédiate de Truong Quoc Huy, interpellé par les services de sécurité dans un café Internet de Hô Chi Minh-Ville le vendredi 18 août 2006. Arrêté une première fois en octobre 2005, avec son frère et une amie, le jeune homme avait déjà passé neuf mois en prison pour avoir participé à des forums de discussion en faveur de la démocratie. "Nous considérons cette interpellation comme un kidnapping. Dans cette affaire, les services de sécurité agissent en dehors de toute légalité. Truong Quoc Huy a déjà été détenu au secret des mois durant, sans être jugé et sans même avoir accès à un avocat. Il est temps que les autorités de Hanoï mettent un terme aux méthodes arbitraires de leur police politique", a déclaré l'organisation. Truong Quoc Huy, 25 ans, a été interpellé par des policiers en civil qui l'avaient suivi dans un café Internet. Il a été surpris en train de se connecter à un forum de discussion sur la démocratie hébergé sur le site Paltalk. Le jeune homme est de nouveau accusé d'avoir voulu "renverser le pouvoir". Son frère, Truong Quoc Truan, 28 ans, a également été arrêté et interrogé par la police. Relâché le lendemain, il est désormais placé en résidence surveillée. Truong Quoc Huy serait également accusé d'avoir accordé à sa sortie de prison des interviews à des radios étrangères, notamment Radio Free Asia, dans lesquelles il exprimait son soutien au groupe 8406, un mouvement prodémocratique fondé en avril dernier et dont d'autres membres sont actuellement harcelés par les autorités. Les internautes de la rue Kiem, Truong Quoc Tuan, son frère Truong Quoc Huy et sa fiancée Lisa Pham avaient été arrêtés le 19 octobre 2005 à leur domicile au 603, rue Nguyen Kiem à Hô Chi Minh Ville. Accusés d'avoir incité la population à « renverser le pouvoir » en participant à un forum de discussion sur Paltalk, les trois internautes avaient été détenus neuf mois sans avoir accès à un avocat ni être autorisés à voir leur famille. Après sa libération le 7 juillet dernier, Lisa Pham, résidente américaine, a regagné les Etats-Unis. Truong Quoc Tuan est quant à lui dans une situation financière difficile. Le magasin d'informatique qu'il tenait avant son arrestation a fait faillite et il lui est désormais très difficile de trouver du travail. Deux autres cyberdissidents, Pham Hong Son et Nguyen Vu Binh, sont toujours détenus au Viêt-nam, un pays que Reporters sans frontières considère comme l'un des 15 ennemis d'Internet dans le monde. Truong Quoc Huy et Truong Quoc Truan ------------- Créer votre blog avec Reporters sans frontières : www.rsfblog.org