Actualités

11 mai 2009 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Trois journalistes étrangers expulsés du Sri Lanka


Nick Paton-Walsh, correspondant en Asie de Channel 4, Bessie Du, productrice, et Matt Jasper, cameraman, ont été brièvement détenus par la police à Trincomalee (est du pays), avant d'être expulsés. Ils se trouvent actuellement à Bangkok. Cette expulsion est liée à la diffusion le 5 mai d'un reportage révélant les conditions de vie désastreuses des civils déplacés de guerre et les mauvais traitements dont ils font l'objet. Selon ITN News, qui produit Channel 4, le reportage diffusé le 5 mai est le premier document indépendant à révéler la gravité de la situation dans les camps de déplacés situés dans une zone dont l'accès est étroitement surveillé. Ce reportage montre comment des cadavres de victimes ont été abandonnés dans la nature. Il dénonce la pénurie d'eau et de nourriture. Il évoque des cas d'abus sexuels. Cet incident s'inscrit à la suite d'une longue liste d'atteintes graves à la liberté de la presse en lien avec les faits de guerre, incluant assassinats de journalistes, incarcérations arbitraires ou abusives, tortures, mauvais traitements, censure et expulsions. "Reporters sans frontières estime infondée et inacceptable la décision des autorités d'expulser ces journalistes. La liberté de presse et d'investigation est d'autant plus précieuse que la situation est loin d'être claire dans la zone des combats et alentour. Nous demandons que ces journalistes soient autorités à poursuivre leurs enquêtes, en toute indépendance", a déclaré à Paris Jean-François Julliard, secrétaire général de l'organisation.