Actualités

24 août 2017

RSF félicite Marcos Vizcarra, journaliste mexicain, lauréat du prix Peter Mackler

FERNANDO BRITO / AFP
Reporters sans frontières (RSF) félicite le journaliste mexicain Marcos Vizcarra, lauréat du prix Peter Mackler 2017, qui récompense le courage et l’éthique journalistique. Le prix lui sera remis lors d’une cérémonie au National Press Club à Washington le 26 octobre prochain.

Basé à Culiacàn au Mexique, Marcos Vizcarra, 29 ans, couvre des sujets liés à la corruption, la violence, la justice ou encore les droits de l’Homme pour le journal Noroeste. Son travail se concentre particulièrement sur les disparitions de civils mexicains et l’échec du gouvernement à régler cette question de façon efficace. Son travail a notamment révélé la corruption au sein des institutions et leurs liens avec le cartel de Sinaloa. Marcos Vizcarra poursuit son travail d’investigation sur les cartels et la corruption du gouvernement malgré des conditions difficiles comme le rappelle la mort de Javier Valdez, correspondant de l’Agence France Presse (AFP) spécialiste des narcotrafiquants et fondateur de Noroeste, assassiné en mai 2017.


« Le Mexique continue d’être le pays le plus meurtrier de cet hémisphère pour les journalistes, déclare Delphine Halgand, directrice du bureau de RSF en Amérique du Nord. La corruption étant omniprésente dans le pays, la plupart des crimes à leur encontre restent impunis. En récompensant Marcos Vizcarra, nous saluons le courage de ceux qui refusent de rester silencieux au Mexique, où au moins huit journalistes ont été assassinés en 2017. »


En 2017, le Mexique est classé au 147ème rang sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF.


Le prix Peter Mackler a été fondé en 2008, en mémoire de Peter Mackler, journaliste originaire de Brooklyn qui a défendu l'éthique du journalisme et de la liberté d'expression durant ses 35 années d’activité passées principalement à l’Agence France Presse (AFP) . Ce prix récompense les journalistes qui se battent avec courage et éthique pour rendre compte de l’actualité dans les pays où la liberté de la presse n’est ni garantie, ni reconnue. Ce prix est administré par Global Media Forum en partenariat avec RSF et l’AFP. Le communiqué AFP est disponible ici.