Actualités

30 novembre 2015 - Mis à jour le 28 avril 2016

RSF espère voir Raif Badawi libre très prochainement


Reporters sans frontières (RSF) a appris la possible grâce de Raif Badawi, lauréat du prix RSF 2014 dans la catégorie “Net-citoyen”. L’organisation se mobilise depuis des mois pour la libération du jeune blogueur saoudien condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet.
Raïf Badawi bientôt libre ? C’est ce que laissent espérer les déclarations du secrétaire d’Etat suisse aux Affaires Etrangères après une visite officielle en Arabie saoudite. La condamnation du blogueur saoudien serait suspendue et une procédure de grâce en cours. RSF espère que ces affirmations vont se concrétiser et que les nombreux appels de l’ONG au roi d’Arabie saoudite aboutiront enfin à la libération du blogueur. “La libération du Prix RSF 2014 pour la liberté de la presse et du Prix Sakharov 2015 enverrait un message fort à la communauté internationale, déclare Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de l’organisation. RSF exhorte les autorités saoudiennes à se prononcer en faveur de la grâce du blogueur saoudien et espère pouvoir se réjouir prochainement de voir Raïf Badawi recouvrer la liberté et retrouver sa famille. En attendant, l’organisation reste vigilante et appelle à maintenir la mobilisation internationale.” RSF se mobilise depuis des mois pour demander la libération de Raïf Badawi. Une pétition en ligne pour demander sa grâce avait été lancée en décembre 2014. Elle a déjà récolté plus de 50 000 signatures.Pour rappel, Raif Badawi a été arrêté en juin 2012 et condamné en mai 2014 à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et une lourde amende pour “insulte à l’islam” sur son site de débat créé en ligne, en vertu de la loi anti-cybercriminalité.Son cas est emblématique de la répression des voix dissidentes dans le pays. Neuf journalistes et journalistes-citoyens sont actuellement emprisonnés en Arabie saoudite. Le pays figure à la 164ème place sur 180 du Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF.