Actualités

27 août 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Retrait arbitraire des licences de deux radios


Le 17 juillet 2002, le Conseil national polonais de la radiodiffusion et de la télévision (KRRiT - Krajowa Rada Radiofonii i Telewizji) a confirmé sa décision de ne pas renouveler l'autorisation d'émettre de deux radios locales de forte audience, Radio Blue à Cracovie, et Twoje Radio à Walbrzych (sud-ouest du pays). Reporters sans frontières est intervenue auprès du président du KRRiT, Juliusz BRAUN, dans un courrier envoyé le 24 juillet 2002. "Ce non-renouvellement de licences implique la disparition pure et simple de ces deux radios. Nous nous étonnons qu'une telle décision puisse intervenir sans être motivée, sans avertissement et sans aucune voie de recours. Si elle devait être confirmée, elle indiquerait que les pouvoirs du KRRiT sont exorbitants, arbitraires, et ne sont donc pas conformes aux standards de l'Union européenne en matière de liberté des médias", a indiqué Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. "Nous vous demandons de revenir sur ces retraits de licences, et de veiller désormais à ce que les interventions du KRRiT n'outrepassent pas les pouvoirs normalement dévolus à un organe de régulation de l'audiovisuel dans une société démocratique", a ajouté M. Ménard. Les deux stations sanctionnées sans explication sont des radios locales de forte audience diffusant des informations locales et pratiques. Radio Blue, qui émet depuis sept ans est actuellement la station locale la plus écoutée à Cracovie (710 000 habitants) et dans sa région. Le KRRiT a annoncé avoir attribué sa fréquence à une autre radio, ESKA, qui jusque-là n'était pas implantée à Cracovie. Twoje Radio ("Ta radio") est également une radio locale très écoutée à Walbrzych, ville minière de sud-ouest de la Pologne (140 000 habitants). Des manifestations et des pétitions d'auditeurs ont été organisées à l'annonce de la décision du KRRiT. Le Conseil national de la radiodiffusion et de la télévision (Krajowa Rada Radiofonii i Telewizji) a été créé par une loi de 1992. Il est composé de neuf "sages" (quatre choisis par le Parlement, deux par le Sénat et trois par le président de la République) qui attribuent les licences d'émission aux médias audiovisuels. Ses décisions sont sans recours. Selon la loi de 1992, le KRRiT autorise à émettre pour des périodes maximales de sept ans. A l'issue de ce délai, les stations doivent présenter une nouvelle demande de concession. Radio Blue a confirmé l'avoir fait dans les délais requis.