Actualités

3 juin 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Reporters sans frontières exprime son soutien au journaliste Daniel Mermet


Daniel Mermet, journaliste et animateur à France Inter, a comparu le 31 mai devant le tribunal correctionnel de Paris pour diffusion de propos jugés antisémites. Il est poursuivi par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) et Avocats sans frontières, pour avoir diffusé à l'antenne des commentaires anti-israéliens émanant de plusieurs auditeurs. Reporters sans frontières s'indigne de la mise en cause du journaliste pour la simple diffusion de messages émanant d'auditeurs, et s'inquiète plus généralement de la multiplication des mises en cause abusives du droit à la libre expression ces derniers mois en France. "Est-il encore possible d'exprimer des opinions tranchées sur l'actuel gouvernement israélien sans être taxé d'antisémitisme ?", s'est interrogé Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. "Il n'est pas acceptable que la lutte contre l'antisémitisme soit systématiquement et abusivement invoquée - et ainsi galvaudée - pour censurer ou sanctionner les mises en cause de la politique d'Israël dans le contexte actuel. Nous mettons en garde contre un recul de la liberté d'expression en France", a ajouté M. Ménard. signez la pétition "A-t-on le droit de cririquer Sharon ?"