Actualités

9 juin 2008 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Reporters sans frontières et trois autres ONG qualifient de “triste farce” le Séminaire international sur la liberté des médias organisé par les autorités


Le 9 juin 2008, Reporters sans frontières, Human Rights Watch, International Crisis Group et Open Society Institute ont rendu publique une déclaration commune dénonçant le “Séminaire international sur les médias dans une société démocratique moderne” qui se déroule les 9 et 10 juin à Tashkent. Cette manifestation “n'est plus qu'une triste farce et l'ombre du Séminaire sur la liberté de la presse”, qui devait initialement se tenir au même lieu et au même moment dans le cadre du dialogue sur les droits de l'homme entre l'Union européenne et l'Ouzbékistan.

Les signataires de la déclaration ont, par ailleurs, exprimé leur détermination à prendre part au dialogue original, mais doutent fortement qu'il se tienne un jour, malgré la volonté réaffirmée des autorités européennes. Ils formulent également des critiques et avancent des recommandations pour l'amélioration de la situation de la liberté de la presse en Ouzbékistan.

Lire la déclaration de Reporters sans frontières, Human Rights Watch, International Crisis Group et Open Society Institute.