Actualités

15 septembre 2008 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Reporters sans frontières attire l'attention sur l'avenir de l'information en ligne


Reporters sans frontières dénonce l'interpellation de Yorgo Petsas, journaliste et gestionnaire du site d'informations Frognews (http://www.frognews.bg), par des agents de la sécurité nationale (DANS). Ils le soupçonnent d'être à l'origine de la création du site Opasnite (“Les nouvelles dangereuses” - http://opasnite.net63.net) qui publiait des informations “classées secrètes” sur des affaires de corruption. Opsanite.net est inaccessible depuis le 5 septembre sur ordre de la DANS. “Nous rappelons qu'en rejoignant l'Union européenne, la Bulgarie s'est engagée à garantir la liberté de la presse. L'interpellation de Yorgo Petsas est un mauvais signe concernant la liberté d'action des journalistes qui publient des articles sur des sujets considérés sensibles par le gouvernement. En juillet, un rapport de l'Union européenne a sanctionné l'inefficacité de la lutte contre la corruption dans le pays. Voilà qui devrait inciter le gouvernement à encourager la publication d'informations qui la dénoncent. Nous demandons aux autorités de rouvrir le site Opasnite et de cesser leurs intimidations à l'encontre de ses responsables”, a déclaré l'organisation. Le 5 septembre 2008, Yorgo Petsas a été interrogé par la DANS pendant sept heures. L'agence enquête sur ses activités depuis le 1er septembre. Le comité Helsinki de défense des droits de l'homme de Sofia a condamné la fermeture du site. La Bulgarie est classée au 51e rang sur 168 pays dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières.