Actualités

25 avril 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Quatre mois de prison ferme pour diffamation


Dans une lettre adressée au ministre de la Justice, Basile Senghor, Reporters sans Frontières (RSF) s'est inquiétée de la condamnation de Mamadou Oumar Ndiaye, directeur de publication du journal Le Témoin. "Sans se prononcer sur le fond de l'affaire, RSF tient à rappeler qu'une condamnation à une peine de prison ferme pour "diffamation", est considérée, par les instances internationales en charge des droits de l'homme, comme 'disproportionnée' par rapport au préjudice subi par la victime", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. L'organisation a souligné que Abid Hussain, rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression, considère la détention "en tant que condamnation de l'expression pacifique d'une opinion" comme "une violation grave des droits de l'homme". D'après les informations recueillies par RSF, Mamadou Oumar Ndiaye, directeur de publication de l'hebdomadaire dakarois Le Témoin, a été condamné à quatre mois de prison ferme et à une amende de deux millions de francs CFA (environ 3 050 euros) pour "diffamation" par le tribunal régional de Dakar. Victor Cabrita, directeur de l'école catholique Sainte Marie de Hann, avait porté plainte suite à la publication en septembre 2001 d'un article mettant gravement en cause la gestion de l'école. Victor Cabrita était notamment déclré responsable de très lourdes malversations. Les avocats de Mamadou Oumar Ndiaye ont annoncé leur intention d'interjeter appel. RSF a par ailleurs rappelé que les journalistes, Ousseynou Nar Guèye et Cheikh Touré, respectivement directeur de publication et infographiste du quotidien Le Tract, sont poursuivi par le Premier ministre, Mame Madior Boye, pour "injures à un membre du gouvernement" et "diffusion de fausses nouvelles avec utilisation de pièces fausses ou fabriquées". Ils avaient diffusé à la une du 1er août 2001 un photomontage de Mme Mame Madior Boye, en tenue de plage.