Actualités

29 janvier 2014 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Où se trouve Ilham Tohti, détenu depuis le 15 janvier par les autorités ?


Reporters sans frontières réclame la fin de la détention au secret d’Ilham Tohti, universitaire et citoyen journaliste ouïghour arrêté le 15 janvier dernier à Pékin. Sa famille est sans nouvelle du fondateur du site d’information Uygurbiz, qui pourrait avoir été transféré dans le plus grand secret dans une prison au Xinjiang. “Si le bureau de la sécurité publique d’Urumqi a publié en ligne les chefs d’accusation qui pèsent contre l’universitaire, à savoir ‘incitation au séparatisme’, aucun bureau de police ne semble être en mesure d’informer la famille d’Ilham Tohti du lieu de sa détention. Nous déplorons ces méthodes illégales au regard du droit chinois et des standards internationaux. Nous exigeons que les autorités révèlent le lieu de détention du net citoyen et autorisent son avocate et sa famille à lui rendre visite”, déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie Pacifique de Reporters sans frontières. Selon une information parue le 25 janvier, les autorités accusent Ilham Tohti d’être à la tête d’un groupe séparatiste prônant la violence pour renverser les autorités chinoises dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, et de recruter des disciples grâce à son site internet Uygurbiz.com. Il est également soupçonné d’avoir des liens avec le Mouvement islamique du Turkestan oriental, qualifié de groupe terroriste par les autorités et d’inciter ses élèves à s’opposer au gouvernement par la violence. Reporters sans frontières appelle tous ceux qui souhaitent se mobiliser en faveur d’Ilham Tohti à faire pression sur les autorités pour tenter de découvrir où ce dernier est détenu en appelant un maximum de bureaux de police, à Pékin et à Urumqi, capitale du Xinjiang. La formule à employer est la suivante : -> Qing wen, Ilham Tohti zai nali?” (pinyin) -> Tching wen, Yīlìhāmù•Tǔhètí zaï nali ? (phonétique) -> 请问,伊力哈木•土赫提 在哪里 ? Compte Sina Weibo de la police Formulaire de contact pour la police : ICI (Voir un exemple pré rempli ici) Numéros de téléphone des postes de police à Pékin :
Agrandir le plan Numéros de téléphone des postes de police à Urumqi :
Agrandir le plan Ilham Tohti a été arrêté à son domicile le 15 janvier 2014 par des policiers de Pékin et du Xinjiang. Pendant ce raid, les autorités ont saisi son matériel informatique et des documents personnels. Sa mère a également été brièvement détenue avant d’être relâchée au bout de quelques heures. Professeur à l’Université centrale des nationalités et responsable du site internet Uygurbiz.com, Ilham Tohti est une figure emblématique de l’opposition au régime et à sa politique répressive dans la région autonome du Xinjiang, ce qui lui vaut une surveillance permanente des agents de la sécurité d’Etat. En 2009, Ilham Tohti avait été arrêté et détenu au secret pendant plus d’un mois après avoir relayé les émeutes au Xinjiang. La Chine occupe la 173ème position sur 179 dans le classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.