Actualités

16 juillet 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Occupation, par l'armée israélienne, des locaux du principal fournisseur d'accès palestinien à Internet


 Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2002, l'armée israélienne a investi les locaux de Palnet, le principal fournisseur d'accès à Internet de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Les soldats de Tsahal ont pénétré dans les locaux de la société, à Ramallah, pour bloquer les connexions au Réseau fournies par l'opérateur. Les six membres de l'équipe de Palnet, présents sur les lieux, ont été interpellés. L'un des techniciens de l'entreprise est toujours détenu à ce jour par l'armée israélienne. "Reporters sans frontières condamne vivement l'occupation de Palnet et le blocage durant plusieurs heures de l'accès à la Toile par les internautes palestiniens ", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. " Ces faits constituent une nouvelle atteinte à la libre circulation de l'information sur Internet et entre les territoires palestiniens et le reste du monde. Le principal fournisseur d'accès palestinien est une entreprise privée qui ne revendique aucune activité politique ou militante. L'opération de l'armée israélienne semble donc avoir pour seul but d'intimider les opérateurs encore présents ", a précisé Robert Ménard. L'armée israélienne n'a donné aucune justification à cette opération. Un porte-parole militaire s'est contenté de confirmer son déclenchement à la presse. Vers deux heures du matin, les soldats ont pris le contrôle des bureaux de Palnet à Ramallah et ont fait cesser toute fourniture de services aux abonnés. Ils n'ont saisi aucun matériel et n'ont procédé à aucune dégradation. Les six techniciens présents ont été arrêtés durant plusieurs heures. Cinq d'entre eux ont été relâchés. Le sixième membre de l'équipe était toujours détenu par les services de sécurité israéliens mardi 16 juillet en début d'après-midi. La direction de Palnet et la famille du technicien n'ont aucune information sur le lieu de sa détention et le motif de son incarcération. " Nous demandons sa remise en liberté immédiate ", a indiqué Robert Ménard. Après le départ des militaires dans la soirée de lundi, l'accès à Internet a été progressivement rétabli dans la nuit. Palnet, leader de la fourniture d'accès et de services à Internet dans les territoires, est l'opérateur de 70 % des internautes, mais aussi du service de santé palestinien, des établissements scolaires et des administrations. " Nous sommes une entreprise privée, fonctionnant dans des locaux privés et employant des salariés. Nous ne faisons pas de politique et ne comprenons pas pourquoi l'armée israélienne s'en prend à nous ", a déclaré Maan Bseiso, propriétaire de Palnet, à Reporters sans frontières.