Actualités

13 décembre 2016

Mexique: un journaliste assassiné devant son domicile

Reporters sans frontières condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat du journaliste mexicain Jesús Adrián Rodríguez Samaniego, le 10 décembre dans la ville de Chihuahua. L’année 2016 a été particulièrement sanglante pour la presse au Mexique.

Triste coïncidence: ce samedi 10 décembre, journée mondiale des droits de l’Homme, le journaliste Jesús Adrián Rodríguez Samaniego a été retrouvé mort devant son domicile dans la ville de Chihuahua (état de Chihuahua). Alors qu’il sortait de chez lui pour se rendre à son travail, plusieurs individus, à bord d’un véhicule, se sont rapprochés et ont ouvert le feu à de multiples reprises, tuant sur le coup Adrián Rodríguez.


Adrián Rodríguez travaillait pour la radio Antena 760 AM. Il couvrait les actualités du gouvernement de l’Etat de Chihuahua, après avoir été en charge de la rubrique ‘policiaca’ (criminelle) pour le journal El Heraldo de Chihuahua. Il collaborait depuis plus 15 ans pour de nombreux médias locaux.


Depuis plusieurs jours, il enquêtait sur une affaire sensible, portant sur une possible erreur judiciaire et la participation d’agents ministériels dans des faits de torture en prison.


Reporters sans frontières est profondément choquée par ce nouveau crime et adresse tout son soutien à la famille d’Adrián Rodríguez et à ses collègues journalistes, déclare Emmanuel Colombié, directeur du Bureau Amérique latine de l’organisation. Le Mexique vient de connaître une année dramatique pour la sécurité de la profession, il est temps que des dispositifs de protection fiables soient mis en place dans les Etats les plus violents du pays, où la presse est systématiquement prise pour cible dès lors qu’elle s’intéresse à la corruption et au crime organisé.”


Selon Ricardo Boone Salmón, directeur du groupe GRD Multimedia, propriétaire de la radio Antena 760 AM, Adrián Rodríguez n’avait pas reçu de menaces particulières avant les faits.


La piste professionnelle a d’ores et déjà été prise en compte par les enquêteurs en charge de l’affaire, qui ont affirmé pouvoir procéder rapidement à des premières arrestations.


Il s’agit du 13ème journaliste assassiné au Mexique cette année 2016, dont au moins 9 en lien direct avec leur activité.


Le Mexique est 149e sur 180 au Classement mondial sur la liberté de la presse établi par RSF en 2016.