Actualités

20 février 2009 - Mis à jour le 20 janvier 2016

L'un des deux meurtriers d'Orel Zambrano arrêté


Reporters sans frontières se félicite des avancées de l'enquête sur l'assassinat du journaliste vénézuélien Orel Zambrano suite à l'arrestation, le 17 février 2009, d'un des deux meurtriers présumés, Rafael Segundo Pérez, ancien policier de l'État de Carabobo (centre du pays). “Nous espérons que cette arrestation permettra de déterminer toutes les responsabilités et de faire la lumière sur le mobile de cet assassinat”, a déclaré l'organisation. Orel Zambrano, directeur de l'hebdomadaire politique ABC, vice-président de la station privée Radio América 890 AM, éditorialiste du quotidien régional Notitarde et par ailleurs avocat, a été assassiné par balles, le 16 janvier 2009, par deux inconnus circulant à moto. Le journaliste avait récemment dénoncé des affaires de narcotrafic, dont une impliquant la famille Makled, une puissante famille d'entrepreneurs de la région. --------------------- 17.01 - Possible mobile professionnel dans l'assassinat d'un journaliste par des tueurs à gages Reporters sans frontières exprime sa consternation après l'assassinat par balles, le 16 janvier 2009 à Valencia (État de Carabobo, Centre-Nord), d'Orel Zambrano, directeur de l'hébdomadaire politique ABC, vice-président la station privée Radio América 890 AM, éditorialiste du quotidien régional Notitarde et par ailleurs avocat. Cette tragédie est survenue trois jours après l'attentat qui a failli coûter la vie à Rafael Finol, du quotidien privé El Regional. “Nous adressons toutes nos condoléances aux proches et aux collègues d'Orel Zambrano. Nous espérons que l'enquête permettra d'identifier rapidement les auteurs de ce crime dont le mobile reste à établir, tout comme celui de l'attentat dont a été victime Rafael Finol. Ces deux drames survenus en moins d'une semaine inspirent de sérieuses craintes pour la sécurité des journalistes. Orel Zambrano avait récemment traité d'une affaire de narcotrafic pouvant l'exposer à des représailles. Cette piste doit être explorée”, a déclaré l'organisation. Le 16 janvier, vers trois heures de l'après-midi, Orel Zambrano, 62 ans, venait de descendre de son véhicule et se dirigeait vers un magasin de location de films lorsque deux individus circulant à moto l'ont intercepté. L'un des deux hommes a ouvert le feu à trois reprises à bout portant sur le journaliste, décédé sur le coup d'une balle dans la tête. Les assassins ont aussitôt pris la fuite. L'assassinat d'Orel Zambrano pourrait avoir un mobile professionnel. Le journaliste avait récemment dénoncé des affaires de narcotrafic, dont une impliquant la famille Makled, une puissante famille d'entrepreneurs de la région. Arrêtés en posessions de près de 400 kilos de cocaïne à l'issue d'une perquisition dans une propriété familiale, le 14 novembre 2008, les trois frères Abdala, Alex et Basel Makled sont aujourd'hui sous le coup d'une procédure du parquet national.