Actualités

31 mars 2011 - Mis à jour le 20 janvier 2016

L'intimidation continue, le rédacteur de LankaeNews envoyé derrière les barreaux


Reporters sans frontières appelle le gouvernement sri lankais à libérer immédiatement le rédacteur de LankaeNews, Benette Rupasinghe, arrêté aujourd'hui, 31 mars 2011, par la police de Colombo. L'organisation dénonce l'acharnement dont sont victimes les journalistes de ce média en ligne, et tout particulièrement Benette Rupasinghe. Les pratiques utilisées par les autorités sri lankaises pour réduire les journalistes de l'opposition au silence sont scandaleuses et inacceptables. Benette Rupasinghe, 68 ans, souffre de diabète. Il se trouve actuellement en détention provisoire dans l'hôpital de la prison de Colombo. Ses avocats n'ont pas réussi à obtenir sa libération sous caution. Il est contraint de rester derrière les barreaux jusqu'au 7 avril, en attendant la fin de l'enquête de police sur l'incendie criminel, de toutes évidences, prémédité, qui avait réduit en cendres les locaux du journal, basé dans la capitale, le 31 janvier 2011. Sur convocation des autorités, Benette Rupasinghe s'est rendu au commissariat de Wellampitiya ce matin pour faire sa déposition. Celles-ci l'ont alors arrêté, sans autre forme de procès. Depuis la création du site, en 2005, ses membres ont fait l'objet de multiples agressions : intimidations, menaces, campagnes de diffamation, enlèvement. Cette arrestation représente un acte d'intimidation supplémentaire de la part du gouvernement. Reporters sans frontières appelle la communauté internationale et les organisations de défense des droits de l'homme et de la liberté de la presse à tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Benette Rupasinghe.