Actualités

27 juillet 2009 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Libération de trois blogueurs égyptiens


Reporters sans frontières a appris avec soulagement la libération, le 28 juillet 2009, des deux blogueurs Abdel Rahman Ayyash et Magdi Saad, détenus depuis le 23 juillet. Ahmad Abu Khalil, arrêté le même jour à son domicile, a quant a lui été libéré le 10 août 2009. ------------------------- 27.07.2009 - Trois blogueurs arrêtés par les autorités Reporters sans frontières demande aux autorités de s’expliquer sur les arrestations de trois blogueurs Abdel Rahman Ayyash, Magdi Saad et Ahmad Abu Khalil, la semaine dernière par la police égyptienne. "Cette triple arrestation illustre une fois de plus de la volonté des services de sécurité de réduire au silence les blogueurs engagés politiquement dans le pays. Nous appellons les autorités à communiquer publiquement les raisons de ces détentions ", a déclaré l’organisation. Abdel Rahman Ayyash, qui écrit pour Al-Ghareeb (L’étranger), a été arrêté le 21 juillet 2009, à l’aéroport du Caire, alors qu’il revenait d’un séjour en Turquie où il avait participé à une conférence d’un mouvement de jeunesse. Membre des Frères musulmans, Magdi Saad est connu pour ses pubications sur le blog Yalla Mesh Mohem (C’est pas important) et a, lui aussi, été arrêté le 21 juillet à l’aéroport du Caire, à son retour de l’étranger. Enfin, Ahmad Abu Khalil, qui écrit pour Bayarek (La lanterne), a été arrêté le même jour par les forces de police à son domicile. Abdel Rahman Ayyash a été transféré le 23 juillet, au Département de police et de sécurité nationale de Mansoura (nord-est de l’Egypte). Magdi Saad a été emmené au Département de police et de sécurité nationale du Caire, alors que le lieu de détention de Ahmad Abu Khalil demeure inconnu. Reporters sans frontières ignore si ces arrestations sont liées aux engagements politiques personnels des trpos détenus, ou bien si elles sont liées à leurs activités sur Internet. Le 29 juin 2009, le blogueur Wael Abbas avait été interpellé à l’aéroport du Caire, alors qu’il revenait d’un séjour en Suède où il avait participé à une conférence au cours de laquelle il avait ouvertement critiqué le gouvernement égyptien en présence de membres du NDP (Parti national démocratique, au pouvoir). Il avait été retenu une journée à l’aéroport au nom de la "sécurité nationale." L'Egypte figure sur la liste des Ennemis d'Internet. En 2008, au moins six blogueurs ont été interpellés en raison de leur implication sur les forums et les chat en ligne.