Actualités

2 août 2012 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Les deux journalistes indépendants arrêtés à Tashkent ont été relâchés


Les deux journalistes indépendants, Sid Yanyshev et Pavel Kravets, arrêtés le 30 juillet 2012 pour avoir pris des photos du marché d’Axia à Tashkent, ont été relâchés aux alentours de 23 heures après sept heures de garde à vue, a appris Reporters sans frontières.

D’après les policiers, les journalistes n’ont pas été “détenus” mais “invités à s’expliquer” quant aux motifs de leur venue au marché. Les agents leur ont posé des questions très précises sur leur activité professionnelle : le nom des personnes qui les avaient mandatés, quel montant ils avaient reçu pour réaliser les clichés, pourquoi ils avaient choisi de photographier ceci ou cela, etc. Sid Yanyshev a été
invité à s’expliquer en détails dans une “déposition”.

La garde à vue s’est terminée dans le bureau du responsable du service des opérations qui leur a demandé de se présenter le lendemain matin, à 10 heures, munis de leur passeport.

----------------------------------------------------------------------

30.07.2012 - Deux journalistes indépendants arrêtés à Tashkent

“Nous sommes très préoccupés par l’arrestation de deux journalistes indépendants, Sid Yanyshev et Pavel Kravets, le 30 juillet 2012, à Tashkent. Cette mise en garde à vue est troublante et ses motifs semblent absurdes. Nous condamnons fermement ces arrestations arbitraires et demandons que les deux journalistes soient immédiatement relâchés. Nous suivrons de près le déroulement des événements dans les prochaines heures”, a déclaré Reporters sans frontières.

Le 30 juillet, aux alentours de 17 heures, les deux journalistes ont été arrêtés par des policiers alors qu’ils prenaient des photos du marché Axia, à Tashkent (capitale), afin d’illustrer une série d’articles sur la préparation de la fête de l’indépendance, prévue pour le 1er septembre.

Les policiers les ont accusés de prendre ces clichés en poursuivant “un but stratégique” et les ont arrêtés. Les agents n’ont pourtant pu présenter aucun document attestant d’une interdiction de prendre des photos du marché.

Sid Yanyshev et Pavel Kravets ont été transférés au département des affaires intérieures de Tashkent, où leurs téléphones portables ont été confisqués.