Actualités

25 mars 2009 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Les bureaux d'Uthayan une nouvelle fois attaqués


Reporters sans frontières est indignée par la nouvelle attaque dont le quotidien en tamoul, Uthayan, a été victime le 24 mars 2009 à Jaffna. Vers 23 heures, une grenade a été lancée au rez-de-chaussée des bureaux du journal, blessant un policier et causant des dégâts importants.
Reporters sans frontières est indignée par la nouvelle attaque dont le quotidien en tamoul, Uthayan, a été victime le 24 mars 2009 à Jaffna. Vers 23 heures, une grenade a été lancée au rez-de-chaussée des bureaux du journal, blessant un policier et causant des dégâts importants. "C'est une nouvelle tentative visant à mettre fin à la diffusion de Uthayan. Elle survient moins d'un mois après l'arrestation de N. Vithyatharan, rédacteur en chef du quotidien tamoul Sudar Oli, publication du groupe de presse Uthayan. Les violences et les intimidations faites à l'encontre des rédactions de Sudar Oli et de Uthayan sont absolument inacceptables. Nous demandons aux autorités sri lankaises l'ouverture d'une enquête sérieuse et approfondie afin d'arrêter et de juger les responsables", a déclaré l'organisation. D'après certains médias tamouls, l'attaque émanerait d'ordres officiels du gouvernement de M. Rajapakse, qui a exigé que les médias ne publient pas d'informations sur les victimes civiles à Vanni (nord du Sri Lanka) ou d'interviews d'officiels des Tigres tamouls (LTTE) à des agences de presse ou des médias étrangers. Les journaux Uthayan et Valampuri avaient toutefois publié des photos d'enfants tués lors d'attaques à Vanni. De nombreux éditeurs du journal ont condamné cette attaque et ont déclaré qu'il s'agissait d'une nouvelle tentative du gouvernement pour empêcher la publication du journal. Néanmoins, le numéro du 25 mars 2009 a pu être imprimé et distribué.