Actualités

2 novembre 2007 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Le rédacteur en chef d'un journal en ligne victime d'une embuscade


Reporters sans frontières est choquée par l'agression de Kumudu Champika Jayawardana, 29 ans, rédacteur en chef du site Internet E-thalay.org (http://www.ethalaya.org). Le 30 octobre 2007, deux individus lui ont tiré dans le dos alors qu'il rentrait chez lui en moto. Selon le site Internet LankaeNews.com, Kumudu Champika Jayawardana a été victime d'une embuscade. "Les deux agresseurs campaient depuis une demi-heure devant chez lui avant de tirer sur le journaliste (...) Un voisin a également affirmé que l'un des agresseurs portait un uniforme similaire à ceux des forces de sécurité".
Reporters sans frontières est choquée par l'agression de Kumudu Champika Jayawardana, 29 ans, rédacteur en chef du site Internet E-thalay.org (http://www.ethalaya.org). Le 30 octobre 2007, deux individus lui ont tiré dans le dos alors qu'il rentrait chez lui en moto. Selon le site Internet LankaeNews.com, Kumudu Champika Jayawardana a été victime d'une embuscade. "Les deux agresseurs campaient depuis une demi-heure devant chez lui avant de tirer sur le journaliste (...) Un voisin a également affirmé que l'un des agresseurs portait un uniforme similaire à ceux des forces de sécurité". "C'est un nouveau coup dur pour la liberté d'expression au Sri Lanka, pays où la pression à laquelle sont soumis les journalistes est inacceptable. Kumudu Champika Jayawardana était visé personnellement. C'est la première agression de la sorte répertoriée à Colombo à l'encontre d'un journaliste. Les menaces contre les professionnels des médias sont fréquentes et il est crucial que la police enquête en profondeur sur l'identité et le mobile des agresseurs", a déclaré l'organisation. Contacté par Reporters sans frontières, le rédacteur en chef de LankaeNews a déclaré qu'il recevait des menaces depuis trois mois. Selon lui, "beaucoup d'hommes politiques et d'hommes proches du pouvoir menacent les médias par rapport à leurs publications". Lancé le 10 octobre 2007, le site d'informations E-thalaya.org (http://www.ethalaya.org) dépend du réseau audiovisuel public Sirasa. Déjà très populaire, il a regroupé 5,5 milllions de visiteurs uniques ces vingt derniers jours. Le gouvernement a instauré des mesures de censure envers les médias indépendants" a poursuivi Reporters sans frontières. Par exemple, la licence de cinq radios appartenant au groupe ABC (Asia Broadcasting Corporation) a été supprimée par la Cour suprême, le 2 novembre 2007. Connu pour développer des reportages et des points de vue critiques du gouvernement, le groupe ABC est le plus important d'Asie. Le Sri Lanka est 156è sur 169 dans le classement mondial 2007 de la liberté de la presse. Reporters sans frontières soutient les rédactions sri lankaises, ainsi que des journalistes indépendants, qui ont décidé d'organiser leur protestation pour sensibiliser leurs concitoyens à la cause des médias indépendants.