Actualités

4 mars 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Le procès sur le meurtre du journaliste Igor Alexandrov est reporté au 13 mai 2002


Pour la troisième fois, le procès sur le meurtre du journaliste Alexandrov a été reporté, le ministère de la Justice n'ayant toujours pas fourni les moyens d'enregistrer l'audience. Il pourrait se tenir le 20 mars.
13 mars 2002 Pour la troisième fois, le procès sur le meurtre du journaliste Alexandrov a été reporté, le ministère de la Justice n'ayant toujours pas fourni les moyens d'enregistrer l'audience. Il pourrait se tenir le 20 mars. 4 mars 2002 Le procès sur le meurtre du journaliste Igor Alexandrov est reporté au 13 mars, sur une demande de la défense, qui exige du Ministère de la Justice qu'il fournisse pas le matériel permettant d'enregistrer l'audience 28 janvier 2002 La prochaine audience du procès sur le meurtre du journaliste Igor Alexandrov se tiendra le 4 mars 2002 au tribunal de Slaviansk, sous la présidence du juge Ivan Kortchystyi. 24 janvier 2002 La première audience du procès sur le meurtre d'Igor Alexandrov se tiendra le 28 janvier 2002, en présence de représentants de RSF. Suite à l'intervention de Bogdan Ferents, l'avocat engagé par RSF pour défendre la famille du journaliste tué en juillet 2001, les autorités ukrainiennes ont ouvert, le 17 janvier 2002, une enquête contre Ivan Kortchisky, un juge de la ville de Donetsk accusé de faire traîner l'ouverture du procès. Le magistrat avait repoussé la première audience du procès jusqu'au 11 septembre 2002, soit neuf mois après la fin de l'enquête, alors que le délai légal ne doit pas excéder vingt jours. 7 juillet 2001 Igor Alexandrov a succombé à ses blessures Dans la matinée du 7 juillet, Igor Alexandrov a succombé à ses blessures à l'hôpital de Slaviansk. Une responsable de l'établissement a précisé que le décès est dû à un "grave traumatisme crânien". "C'est une grande perte pour notre ville où tout le monde le connaissait comme un journaliste honnête et inflexible" a-t-elle ajouté. 5 juillet 2001 Violences contre la presse Un directeur de télévision dans le coma Dans une lettre adressée au Premier ministre ukrainien, Anatoly Kinah, Reporters sans frontières (RSF) a exprimé son indignation suite à l'agression dont a été victime Igor Alexandrov, directeur général de la télévision TOR, le 3 juillet 2001, à Slaviansk (Est du pays). "Ce journaliste, déjà abusivement condamné par la justice ukrainienne et qui avait porté son affaire devant la Cour européenne des droits de l'Homme, est aujourd'hui entre la vie et la mort", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. "Si le ministère de l'Intérieur et le Parquet veulent bien mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour identifier les agresseurs de Igor Alexandrov, l'enquête produira sans doute des résultats. Nous vous demandons d'intervenir personnellement pour faire en sorte que ces deux administrations se décident à lutter contre la violence envers la presse en Ukraine, qui a atteint un niveau sans équivalent en Europe", a ajouté M. Ménard. Selon les informations recueillies par RSF, Igor Alexandrov, directeur général de la télévision TOR à Slaviansk (région de Donetsk à l'est du pays) a été agressé par des inconnus, le 3 juillet 2001 au matin, à l'entrée de l'immeuble de sa télévision. Ses assaillants l'ont violemment frappé à la tête avec des battes de baseball. Hospitalisé avec un traumatime cranien grave, Igor Alexandrov est toujours dans le coma. Les médecins sont réservés sur ses chances de survie. Igor Alexandrov avait été condamné, en 1998, à deux ans de prison ferme et à une interdiction de poursuivre son activité professionnelle de cinq ans, suite à une plainte déposée par le député Olexandre Lechtchynsky, que le journaliste avait qualifié de "roi du royaume de la vodka du Donbass" (zone industrielle à l'Est de l'Ukraine). En 2000, l'affaire avait été close, suite à un retrait de la plainte du député. Igor Alexandrov cherchait néanmoins a obtenir de la justice ukrainienne une annulation du premier verdict, la reconnaissance de la responsabilité fautive du parquet, et une réparation pour dommage moral. Il avait également porté son cas devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg. RSF a également demandé à être tenu informée des avancées de l'enquête sur le meurtre de Oleg Breus, éditeur du journal XXI vek (XXI siècle) de Lougansk, tué par balles, le 3 juillet 2001, à l'entrée de son immeuble. La milice privilègie l'hypothèse d'un  règlement de comptes lié aux affaires de l'éditeur, propriétaire également de 33% des actions du marché central de la ville. Mais selon le rédacteur en chef du journal, Youriy Yourov, le meurtre pourrait être lié aux articles critiques de XXI vek contre les nouveaux responsables de la mairie, suite à la récente démission du maire du Lougansk.