Actualités

13 février 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Le magazine Newsweek censuré


Mise à jour : Le 13 février, le gouvernement de la Malaisie a interdit à son tour la diffusion dans le pays de l'édition datée du 11 février du magazine Newsweek. Selon le Premier ministre adjoint, Abdullah Ahmad Badawi, les publications contenant des photographies du prophète Mahomet violent les lois du pays, et ne peuvent donc pas être "autorisées". Dans deux lettres adressées respectivement au ministre de l'Information du Bangladesh, Docteur Abdul Moyeen Khan, et au ministre de l'Information de l'Indonésie, H. Syamsul Mu'arif, Reporters sans frontières (RSF) a protesté contre la censure du dernier numéro de l'hebdomadaire Newsweek. "Consciente que la représentation des prophètes musulmans est interdite, notre organisation considère néanmoins que la censure de ce magazine international est tout d'abord une atteinte à la libre circulation de l'information. Par ailleurs, cette mesure prive les non-musulmans et les étrangers résidant dans votre pays d'une publication internationalement reconnue", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF. L'organisation a demandé aux deux ministres de tout mettre en œuvre pour que cette édition de Newsweek soit distribuée aux abonnés et disponible dans les kiosques. Selon des informations recueillies par RSF, le gouvernement du Bangladesh a interdit, le 7 février 2002, la parution de l'édition datée du 11 février du magazine américain Newsweek. Des policiers ont confisqué les exemplaires du magazine arrivés dans le pays. Selon un communiqué du Département de la presse et de l'information, cette décision fait suite à la publication, dans ce numéro, d'une photographie d'un manuscrit turc montrant le prophète Mahomet avec l'ange Gabriel, en illustration d'un dossier comparatif sur l'islam et le christianisme. Selon les autorités, cette représentation de Mahomet est susceptible de "choquer les personnes pratiquantes". Déjà en septembre 2000, un numéro de Newsweek comportant un article sur l'islam avait été interdit au Bangladesh. En Indonésie, PT Indoprom, une société de distribution, a décidé de suspendre la circulation dans le pays du numéro du 11 février de Newsweek qui contient la représentation de Mahomet. Selon l'un des responsables de la société PT Indoprom, interrogé par le quotidien Jakarta Post, cette décision a été prise après consultation du Conseil indonésien des oulémas. Les dix mille abonnés de Newsweek vont donc recevoir une note leur indiquant que le magazine ne sera pas distribué tant que le contenu de l'article n'aura pas été examiné par les oulémas et le conseil de la presse. Un responsable du Conseil indonésien des oulémas a affirmé au Jakarta Post qu'il "avait le pouvoir d'interdire la publication s'il constatait que l'article insulte les musulmans."