Actualités

2 mars 2017

Le journaliste Magloire Paluku menacé à Goma

Magloire Paluku, directeur de la Radio Kivu 1 © politico.cd
RSF se déclare inquiète des menaces du M23 à l’encontre du journaliste Magloire Paluku Kavunga

Le directeur général de la radio et télévision Kivu1, Magloire Paluku a reçu plusieurs appels et SMS d’une personne se présentant comme le Major Oribi Shamamba, un ancien du mouvement rebelle M23 réfugié en Ouganda. Ce major aurait déclaré au journaliste « qu’il viendrait confisquer sa radio et s’occuper personnellement de lui lorsque ce mouvement rebelle arrivera en mars prochain dans la région ». Depuis, le journaliste craint pour sa sécurité et celle de sa famille.


Ces menaces seraient en représailles d’un reportage diffusé le 24 février par le média montrant la déroute des rebelles du M23 en novembre 2013 à Rutshuru.


Le M23 s’est tristement illustré au cours de l’année 2013 par des exactions répétées notamment contre les journalistes et les médias du Nord Kivu. Le groupe rebel a depuis été partiellement défait et démantelé, ses attaques se sont faites plus rares.


La RDC occupe la 152eme place au Classement 2016 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.