Actualités

29 avril 2004 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Le directeur de publication du Nouvel Essor remis en liberté provisoire.


Reporters sans frontières se félicite du placement en liberté provisoire de Jean-Baptiste Hounkonnou, directeur de publication du quotidien indépendant Le Nouvel Essor, un mois et demi après son incarcération. "Il est heureux que le gouvernement béninois ait pris une telle décision car cet emprisonnement venait clairement ternir la réputation d'un pays habituellement respectueux du travail des journalistes", a déclaré l'organisation.

Jean Baptiste Hounkonnou avait été écroué à la prison de Parakou le 16 mars 2004 à la suite de sa condamnation à six mois de prison ferme pour "diffamation". La justice lui reprochait la publication, en décembre 2003, d'un article accusant une femme d'adultère. Cette décision, allait non seulement à l'encontre de toutes les recommandations des Nations unies qui condamnent fermement la sanction des délits de presse par des peines de prison, mais étonnait de la part d'un pays faisant figure de bon élève en matière de liberté de la presse en Afrique de l'Ouest. En effet, depuis le retour au pouvoir en 1996 du général Mathieu Kérékou, aucune mise en détention visant un journaliste dans l'exercice de ses fonctions n'avait été à déplorer.