Actualités

23 février 2018

La rédaction d’un site d’investigation incendiée en Ukraine

Crédit : Inna Biletska
La rédaction du site d’investigation Tchetverta Vlada a été incendiée le 22 février 2018 à Rivne, dans le nord-ouest de l’Ukraine. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une tentative d’intimidation des journalistes locaux et appelle à une enquête complète et impartiale.

La rédaction de Tchetverta Vlada, un site d’investigation de Rivne, dans le nord-ouest de l’Ukraine, a été ravagée par un incendie criminel dans la soirée du 22 février. D’après la police, un inconnu s’est introduit au rez-de-chaussée du bâtiment, où se trouvent les locaux du média, et a mis le feu à deux bouteilles remplies d’essence. Par chance, aucune des quatre personnes présentes dans la rédaction n’a été blessée, mais un des bureaux a été complètement détruit par le feu.


“Nous condamnons fermement cette tentative d’intimidation à l’égard de la presse d’investigation, déclare Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de RSF. Nous demandons aux autorités ukrainiennes de mener une enquête complète et impartiale pour que les exécutants et les commanditaires de ce crime soient rapidement traduits en justice.”


Les serveurs qui hébergeaient le site de Tchetverta Vlada avaient été volés le 17 février. Le site du média est actuellement inaccessible. RSF appelle le public le plus large à participer à l’opération de crowdfunding lancée par Tchetverta Vlada pour racheter l’équipement détruit ou volé.


Créé en 2007, Tchetverta Vlada s’est spécialisé sur la corruption. Dans ses dernières publications, le site a notamment dénoncé comme illégales la saisie de terrains et des constructions dans la partie historique de Rivne. D’après les journalistes, leurs investigations auraient provoqué d’importants dommages financiers aux sociétés immobilières impliquées, qui ont finalement dû cesser leurs activités.


L’Ukraine occupe la 102e place sur 180 dans le Classement mondial de la liberté de la presse, publié par RSF en 2017.