Actualités

12 novembre 2021 - Mis à jour le 15 novembre 2021

La Journalism Trust Initiative (JTI) soutenue lors du Forum de Paris sur la paix

Lors du Forum de Paris sur la Paix, le panel auquel participait notamment Vera Jourova, vice-présidente de la Commission Européenne, a permis de mettre en lumière l’importance de défendre un journalisme fiable au regard de la propagation croissante des propos faux et discours de haine. La Journalism Trust Initiative (JTI) a été saluée comme une réponse pertinente à ces phénomènes. C’est une reconnaissance supplémentaire pour la JTI qui est déjà en passe d’être adoptée par de nombreux médias français et internationaux.

  

Vera Jourova a tenu à souligner : “Alors que la désinformation se répand sur internet, nous devons offrir aux gens de meilleurs outils pour les aider à comprendre à quelles sources ils peuvent se fier. La Journalism Trust Initiative a été développée par Reporters sans frontières pour permettre de relever ce défi. La JTI propose une approche intéressante et prometteuse. Le travail des journalistes et des médias indépendants doit être dûment reconnu et récompensé. C'est pourquoi la Commission soutient cette initiative.”


 Craig  Newmark, qui participait également au Forum de Paris sur la Paix a ajouté : “La désinformation utilisée comme une arme de guerre menace la démocratie partout dans le monde, et nous avons besoin d'un journalisme digne de confiance pour protéger nos démocraties. La Journalism Trust Initiative peut jouer un rôle majeur dans ce combat.”

  

Mira Milosevic, directrice exécutive du Forum mondial pour le développement des médias, et Daoud Kuttab, directeur général du Jordanian Community Media Network, ont insisté sur l'impact positif que peut avoir JTI dans un monde en développement. 

À l'occasion du Forum de Paris sur la paix, ils ont expliqué comment un tel instrument d'autorégulation et de normalisation, fondé sur les protocoles ISO, pourrait renforcer la responsabilité dans l'ensemble du secteur, dans l'intérêt des donateurs et des partenaires du développement des médias. 

 

Pourquoi la JTI est si nécessaire

Des chiffres montrent qu’il y a urgence à prendre des mesures et à soutenir le journalisme fiable et digne de confiance 

 

• 70 % : les fausses informations se propagent plus vite que la vérité

Selon les chercheurs, les fausses informations ont 70 % plus de chances d'être retweetées que des contenus exacts. Et les « fake news » atteignent les personnes environ six fois plus vite que les informations véridiques.

(source https://science.sciencemag.org...)

 

• 2,6 milliards de dollars par an : c'est le montant que les entreprises consacrent à la désinformation

Les éditeurs de fausses informations récoltent des milliards de dollars de recettes publicitaires annuellement auprès des plus grandes marques alors que les médias sont en difficulté dans le monde entier, avec des rédactions qui réduisent leurs effectifs, ferment leurs portes ou se battent pour rester à flot.

(sourcehttps://www.newsguardtech.com/...)

  

• 20 % ou plus : le revenu que perd un journal en cinq ans

Les recettes globales de la presse papier devraient passer de 108 milliards de dollars US en 2019 à 86 milliards en 2024

(sourcehttps://www.newsguardtech.com/special-reports/brands-send-billions-to-misinformation-websites-newsguard-comscore-report)

 

La Journalism Trust Initiative (JTI), un mécanisme de tiers de confiance

Lancée par Reporters sans frontières (RSF) afin de promouvoir la fiabilité de l'information, notamment en ligne, JTI est un outil permettant de faire mesurer par une machine la "conformité" du journalisme. Il traduit l'adhésion volontaire aux normes professionnelles en un signal qui pourra être transmis à ceux qui distribuent ou consomment des actualités en ligne. En conséquence, les différentes parties prenantes sont en mesure de repérer le journalisme éthique et de le récompenser par sa portée et ses revenus. Le signal d'intégrité et de conformité de JTI peut donc améliorer la découverte de sources fiables dans les moteurs de recherche et les médias sociaux, mais aussi aider les annonceurs à identifier les environnements sûrs pour les marques.

 

Plusieurs étapes pour une certification unique

La norme JTI est une référence non exclusive pour l'auto-évaluation interne et l'audit externe des médias d'information. Elle est basée sur une norme relative à la fiabilité de l'information, élaborée sous l'égide du Comité européen de normalisation (CEN) et publiée sous le numéro. CWA 17493 en décembre 2019. En tant que bien public et référence, cette référence du CEN est disponible en téléchargement gratuit.

Les 18 clauses de la JTI englobent le niveau institutionnel et le processus de production journalistique, y compris les spécifications sur la transparence de la propriété et les directives éditoriales, couvrant l'indépendance, l'exactitude et les politiques de correction par exemple.

L'application web JTI est un outil en ligne pour la transparence et la responsabilité. Elle offre un espace collaboratif pour une auto-évaluation facile des médias d'information, leur diffusion publique volontaire et, en option, un audit externe et une certification.

Le Campus JTI propose des formations sur les directives éditoriales et l'éthique, l'échange de bonnes pratiques et une assistance par le biais d'un réseau de partenaires dans le monde entier.

JTI ne fournit aucun classement ou notation des journalistes ou de contenu. Et elle ne remplace pas les normes professionnelles, les codes éthiques ou les entités d'autorégulation existants. Elle les complète.

   

Un outil de confiance pour différentes parties prenantes

Les médias de tous types et de toutes tailles peuvent utiliser la JTI. Les régulateurs et les gouvernements peuvent appliquer le Standard JTI comme référence normative pour allouer des subventions aux entités médiatiques éligibles ; les organisations de développement des médias et les donateurs peuvent utiliser la JTI comme un outil pour évaluer leurs partenaires et bénéficiaires, mais aussi pour renforcer leurs capacités en termes de fiabilité, de gouvernance et de systèmes de gestion éditoriale.

La JTI est également un gage d’assurance pour le grand public sur la qualité des informations auxquelles il a accès. Il s'informe auprès de médias dont les processus éditoriaux et les règles éthiques sont respectées, source qu’il devrait donc privilégier. Ce mécanisme vertueux devrait également redonner un souffle financier aux médias, les annonceurs privilégiant les médias certifiés.

  

Offrir un mécanisme indépendant, transparent, systémique et susceptible de changer la donne pour remédier au désordre informationnel (désinformation, haine) telle est l'ambition de la JTI.

  

La JTI a été initiée et est gérée par Reporters sans frontières (RSF), soutenue par des partenaires tels que l'Union européenne de radio-télévision (UER) et l'Agence France Presse (AFP). Cette initiative a été collaborative avec les contributions de plus de 130 organisations et individus représentant les médias, le monde universitaire, les organismes de régulation et d'autorégulation, les entreprises technologiques et le secteur du développement des médias (y compris la BBC, Associated Press, Tamedia, Google, Facebook). L'adoption finale du texte a été précédée par une consultation publique. La JTI est actuellement cofinancée par la Commission européenne et par une subvention de l'organisation américaine Craig Newmark Philanthropies.