Actualités

8 juin 2011 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Interview de l'épouse du journaliste et caricaturiste Prageeth Ekneligoda, disparu depuis 500 jours


Cela fait maintenant 500 jours que Prageeth Ekneligoda, caricaturiste et journaliste du Lankaenews, a disparu à Colombo. Depuis le 24 janvier 2010, date de sa disparition, aucune avancée n’a été enregistrée. Reporters sans frontières dénonce l'absence de volonté de la part du gouvernement sri lankais pour résoudre cette affaire. L’organisation réitère son appel aux autorités sri lankaises, dont le devoir est de retrouver Prageeth et d’apporter, au plus vite, des réponses à sa famille sur son sort. Le 7 juin 2011, Reporters sans frontières s'est entretenue avec la femme de Prageeth, Sandya Ekneligoda. Durant cette interview, Sandya raconte notamment la protestation organisée le même jour à Colombo par plusieurs organisations de médias et des droits de l'homme, sa situation précaire et les problèmes qu'elle rencontre pour élever ses enfants. En plus de difficultés financiers et médicaux, Sandya Ekneligoda est soumise à une surveillance accrue et reçoit des menaces anonymes. Elle en appelle à la justice sri lankaise et aux instances internationales afin que ni Prageeth ni ses enfants, laissés dans la souffrance de l’absence de leur père, ne soient oubliés. 1) Pouvez-vous nous parler de la protestation du 8 juin et de sa signification? En cingalais: En anglais: 2) À quelles difficultés devez-vous faire face depuis la disparition de Prageeth? En cingalais: En anglais: 3) Quels sont les problèmes de sécurité que vous avez mentionnés? En cingalais: En anglais: 4) Quelles démarches avez-vous entreprises et quelles sont les prochaines étapes? En cingalais: En anglais: