Actualités

15 mars 2011 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Entretien vidéo avec Gotson Pierre, initiateur du Télécentre mobile pour les déplacés du séisme


Le terrible séisme haïtien du 12 janvier 2010 a tué 300 000 personnes. Il a également provoqué le déplacement de plus d’un million d’autres et l’afflux continu vers la capitale d’environ 1 000 réfugiés par jour. C’est à l’attention de ces populations sinistrées, privées d’accès aux supports de communication que Gotson Pierre a eu l’idée d’un Télécentre mobile, lancé en juin dernier. Constituée d’un cybercafé et d’un mini-studio montés sur roues, cette structure originale sillonne les camps de fortune de la capitale, à la fois pour y apporter et y recueillir de l’information. Soutenu par Reporters sans frontières, le Télécentre mobile a notamment vu le jour grâce au concours de l’Unesco. Gotson Pierre dresse le bilan de ses neuf mois d’activités et pose la question de sa pérennité.

Journaliste et consultant en communication, Gotson Pierre est notamment à l’origine de la fondation, en décembre 2001 à Port-au-Prince, du Groupe Médialternatif et de l’agence Alterpresse dont il assure toujours la coordination. Ce militant de la démocratisation des médias et de l’accès généralisé à Internet avait déjà mis en place, en 2003, un Télécentre des Jeunes (www.telecentre-haiti.org) afin d'accompagner de jeunes haïtiens dans l’appropriation des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). Cette unité a fonctionné sans interruption durant sept ans, jusqu’au séisme du 12 janvier 2010, qui a détruit les locaux du Groupe Médialternatif.

Contact : gm@medialternatif.org / (509) 2 816 0101