Actualités

10 août 2007 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Deux jeunes journalistes assassinés à Jaffna


Reporters sans frontières est scandalisée par le deuxième assassinat d'un jeune journaliste en deux jours, et appelle les autorités à mener une enquête sérieuse pour identifier les coupables. Le 2 août 2007, Thanikasalam Sarirooban, journaliste stagiaire au Daily Mirror, a été assassiné à Jaffna alors qu'il rentrait à son domicile. Des individus armés circulant en moto lui ont tiré dessus. Le mobile du crime reste indéterminé. ----------------- 2.08 - Le responsable d'un magazine étudiant assassiné à Jaffna Reporters sans frontières est indignée par l'assassinat de Sahathevan Nilakshan, étudiant en journalisme et responsable de la publication liée à un syndicat étudiant. Le 1er août 2007 tôt dans la matinée, avant la fin du couvre-feu imposé par l'armée, des inconnus lui ont tiré dessus à son domicile près de Jaffna. "Ce nouvel assassinat d'un jeune journaliste, après celui d'un reporter du quotidien Uthayan en avril, confirme que la région de Jaffna est l'une des plus dangereuses au monde pour les professionnels de l'information. Le fait que le crime ait eu lieu pendant le couvre-feu laisse planer le doute, encore une fois, sur une complicité éventuelle des forces de sécurité sri lankaises. Nous demandons une enquête et des sanctions exemplaires contre les coupables", a affirmé l'organisation. A six heures du matin, deux hommes armés circulant à moto ont fait irruption au domicile de Sahathevan Nilakshan, à Kokuvil, à trois kilomètres de Jaffna. Ils lui ont tiré dessus à plusieurs reprises. L'étudiant en journalisme, âgé de 22 ans, est mort quelques heures plus tard dans un hôpital de Jaffna. Sahathevan Nilakshan étudiait le journalisme au Media Resource Training Centre (MRTC) de Jaffna, institution soutenue par l'UNESCO et le Danemark. Il faisait partie de la direction du magazine Chaa'laram, lié à la Fédération des étudiants du district de Jaffna. La publication de ce syndicat est connue pour défendre des positions favorables au nationalisme tamoul. L'organisation sri lankaise Free Media Movement a indiqué que Sahathevan Nilakshan venait d'assister à un séminaire à Colombo, au cours duquel les étudiants du MRTC avaient discuté de la situation des journalistes à Jaffna. Selon le site Tamilnet, Sahathevan Nilakshan avait activement participé aux commémorations du deuxième anniversaire de l'assassinat de Dharmeratnam Sivaram, directeur de ce site sur l'actualité tamoule.